Chronique du désordre social

1977
- Mi -juin : explosions contre les juges du palais de justice de Barcelone.-
Fin décembre : explosions contre le palais de justice San Feliu et contre le palais de justice de Barcelone.

1978
- Mi janvier : explosion contre la prison Modelo, la maison de correction Asilo Duran et contre le palais de justice de Granollers à Barcelone.
- Mars : Agustin Rueda Sierra , anarchiste prisonnier dans la prison de Carabanchel est torturé à mort pour avoir refusé de dénoncer les camarades qui ont participé à la construction d'un tunnel qui fut découvert. Une semaine plus tard Jesus Hadadd fut abattu. C'était le directeur général des institutions pénitentiaires , cette action fut revendiqué par les GRAPO.
- 10 avril : évasion de deux prisonniers de la Modelo de Barcelone.
- 24 mai : évasion de 3 prisonniers de la prison de Dueso, Santender.
- 2 Juin : évasion de 45 prisonniers de la modelo et cela grâce à un tunnel.
- 9 Juin : assassinat à Caranbachel de Lucas Gomez Cañaveral.- 10 juin : à cause de la découverte d'un tunnel par les matons de la prison de Valencia, une mutinerie éclata.
- 11 juin : 5 prisonniers ont tenté de fuir de la prison d'Alcala de Henares , ils ont été intercepté par un garde qui a fait feu , blessant l'un d'entre eux.
- 10 juillet : Jose Manuel Gonzalez est assassiné lorsqu'il tente de s'échapper de Carabanchel.
- 28 octobre : évasion de 15 prisonniers de la prison de Murcia par un tunnel.
- 2 décembre : 3 prisonniers s'échappent ; affrontant la police quelques heures plus tard un prisonnier est tué , un autre blessé , le dernier est réincarcéré.

1979
- 2 mars : 5 prisonniers s'évadent de Carabanchel.
- 9 mars : 1 prisonniers s'évade de Valladolid.
- 14 mars : 2 prisonniers s'évadent de Carabanchel.
- 2 juillet : 24 prisonniers tentent de s'évader, seulement 3 y sont parvenus.
- 19 septembre : mutinerie dans la prison de haute sécurité de Termini Imerese, Palerme, Sicile.
- 18 décembre : 5 militants des GRAPO s'échappent de la prison de Zamora.

1980
- Octobre : Jean Marc Rouillan est arrêté à Paris après une fusillade.
- Dans l'état Espagnol 50 anarchistes sont incarcérés pour appartenance aux groupes autonomes, la FIGA et la CNT.

1981
- Juillet , Pedro Vazquez Ayude s'échappent de l'hôpital de Basurto , Bilbao.
- 9 novembre , 3 militants de l'Ateneo Libertario de Usera sont emprisonnés à Madrid , lorsqu'ils réalisèrent des inscriptions exigeant la libération des camarades emprisonnés pour l'incendie de la discothèque SCALA à Barcelone (montage policier contre des camarades anarchistes). La loi antiterroriste fut appliquée à leur encontre.
- 17 décembre , Marco Camenish , "Martino ", s'échappe de la prison de Regensdorf , Suisse.

1982
- Les commandos autonomes anticapitalistes dérobent les plans d'une maison de correction en construction.

1984
- Février : Enrique Casas , sénateur du PSOE et un des responsables de l'organisation GAL est abattu par un commando autonome anticapitaliste.
- Mars : quatre camarades autonomes sont assassinés sur la plage de Pasaia , Euskadi, par la garde civile. L'unique survivant est toujours en prison.

1986
- 14 août : Antonio Cortes Escobedo s'évade de la prison de Alicante

1990
- Janvier. Horst Fantazzani s'échappe profitant d'une permission de sortie.
- 14 février : séquestration de matons à Alcala Mecco.- Mars : mutinerie à la prison de Daroca, qui s'est étendue à celles de Nanclares de la Oca , Caceres II , Alcala Meco et Foncalent.
- 16 octobre : Ernesto Perez Barrot s'échappe du tribunal de Elda après avoir séquestré un procureur.
- 5 novembre : Marco Camenish est arrêté après une fusillade. Il est toujours en prison.
- 12-15 novembre : mutinerie à Foncallent.

1991
- 5 janvier : Horst Fantazzani est remis en cage.
- Janvier : Juan José Garcia et José Romera Chulia s'extirpèrent de leur fourgon cellulaire qui les transférait jusqu'à Valladolid. Chulia est repris au même instant, José, lui réussit sa belle , mais malgré tout il fut rattrapé peu de temps après.
- 18 mars : mutinerie à la prison de Herrere de la Mancha à Real.
- 23 avril : ETA envoie deux paquets piégés à des fonctionnaires du milieu carcéral.
- 25 mai : le prisonnier des GRAPO José Manuel Sevillano meurt durant une grève de la faim à laquelle participaient les prisonniers des GRAPO.
- 12 juillet : Deux prisonniers s'échappent de Carabanchel.
- 23-24 août :Juan Redondo et Xosé Tarrio s'échappent durant un transfert en bateau vers la prison des Canaries.
- Novembre : Carlos Estevez et un autre prisonnier s'échappent de la prison de Huesca après avoir séquestré des matons.
- 16 décembre : mutinerie à la prison de Pontedra.

1992
- 16 janvier : explosion d'une bombe près du mur de la prison de Nice.
- 17 janvier : deux anarchistes belges sont dénoncés lorsqu'ils essayèrent de s'échapper de la prison de Verviers.
- 12 septembre : mutinerie à la prison de Daroca.

1993
- 15 Février : José Vigo Vazquez est assassiné , c'est à dire , " mort dans d'étranges circonstances " à Carabanchel.
- 2 Septembre : Juan Miguel Lopez Montero est assassiné, il meurt asphyxié à cause d'un sac plastique qui lui été attaché au cou à El Acebuche, Almeria.

1994
- 14 octobre : Audry Maupin et Florence Rey après un braquage ont tué deux flics ; dans la fuite Audry est tué, Florence est arrêtée et prend 20 ans de taule. Ils ont 19 et 20 ans.

1995
- 29 Novembre : Juan Luis Sanchez Gonzalez est assassiné, poussé au suicide après les tabassages journaliers des matons dans le module FIES de la prison de Jaen II.
- 14 juin : Santagio Cobos et Juan Redondo essayent de s'évader du tribunal de Gijon, Asturie, après avoir récupéré l'arme d'un policier dont le tir provoque un mort ; retranchés dans le tribunal ils sont blessés par balles.
- 1er décembre : la grève de promenade est déclarée dans la prison jaen II et s'étend à villabona , villanubla , picassent , valdemoro…

1996
- Dans l'état espagnol plus de 300 prisonniers le sont pour insoumission au service militaire et dehors beaucoup sont dans la clandestinité. La peine de prison que l'on encoure pour insoumission est de deux ans, quatre mois et un jour.
- 4 mars : les prisonniers FIES de badajoz, villanubla, jaen II, topas, valdemoro, picassent... déclarent la grève de promenade pour cinq points de revendications tournant autour de la libération des malades en phase terminale et pour des traitements dignes en prison.
- 8 juillet : Jose Miguel Iglesias Aranda est incarcéré à Barcelone pour avoir posé 9 bombes dans des banques et dans les différents sièges du PSOE .
- 4 décembre : un groupe révolutionnaire anarchiste attaque le vice-consul d'Italie à Malaga en solidarité avec les compagnons italiens poursuivis dans cet Etat (plus de cinquante) pour appartenir à une organisation terroriste anarchiste (l'organisation n'existe pas).
- 18 décembre : durant l'attaque de la succursale de la banque de Santander à Cordoue la police arrête et blesse par balle Giovanni Barcia, anarchiste ; Giorgio Eduardo Rodrigez Dip; Claudio Lavazza, anarchiste et Michelle Pontolillo, anarchiste.

1997
Mai : Marche à la prison de Burgos.
1, 2 Septembre : l'insoumis de la prison de Torrero (Saragosse), Enrique Mur Zubillaga, meurt en attendant presque une heure l'ambulance qui devait l'emmener à l'hopital car il souffrait d'une insuffisance cardio-respiratoire.
20 septembre : A la fin d'une manifestation vers le quartier de Malasana (Madrid) en protestation de la mort de Enrique, il y eut des émeutes dans le quartier de Chucca. Le matin, une banque de Cajamadrid est brulée place de Extremadura.
En novembre : 3 prisonniers sont torturés dans le module FIES de Jaen II. Les camarades de cette prison et d'autres continuent la grève de promenade qui commença deux ans avant.
Décembre : plusieurs collectifs sociaux (mère contre la drogue, association contre la torture, collectif de quartier) se retrouvèrent plusieurs jour dans la cathédrale de Almudena (Madrid), pour protester contre le régime carcéral et spécifiquement contre le régime FIES.
14 décembre : David Jimenez publie un article de trois pages dans le journal El Mundo qui s'intitule " Les dix Hannibal espagnols " criminalisant les compagnons incarcérés dans les FIES et particulièrement dix d'entre eux.
31 décembre : marche à Madrid sur la prison de Carabanchel et de Barcelone à la Modelo. Ces marches se veulent annuelles.

1998
6 janvier : un prisonnier est assassiné au pays Basque.
28 mars : Edoardo Massari, Baleno est assassiné à la prison de Vallete, Turin, Italie. Edoardo fut détenu avec deux autres compagnons, Soledad et Silvano Pelisero. Soledad est retrouvée pendue alors qu'elle se trouvait en arrestation domicilière. Ils sont accusés d'avoir réalisé des sabotages contre les chantiers de TGV au Nord de Turin. De nombreuses manifestations ont eu lieu en Italie et en Espagne pour dénoncer ces assassinats et durant l'été 6 paquets piégés furent envoyés dans divers lieux et personnes (une journaliste, une prison, et plusieurs politiciens).
20 avril : Le jugement des 3 compagnons pour le braquage de Cordou commence. Il durera une semaine. Finalement ils furent condamnés à plus de 150 années de prison.
27 avril : Un prisonnier est assassiné à Naval Carnero, Madrid.
2 mai : Un prisonnier meurt assassiné par négligence médicale en Castille.
6, 7, 8, 9 novembre : exposition contre les prisons à Madrid.
1 décembre : Manifestation contre les transferts des prisonniers malades à Madrid.
5 décembre : 3 prisonniers sont tabassés à Cadiz.

1999
Janvier : Santiago Cobos tente une évasion de Val de Moro.
18 février : les vitres d'une succursale de l'agence de voyages El Corte Ingles à Carabanche, Madrid, sont cassées dans le cadre d'une campagne contre les entreprises qui font travailler les prisonniers dans les taules.
24 février : action similaire à Puerta del Angel et à Campamento, Madrid.1 avril : Grève de la faim de Sampedro Lindon et Gislain à Soto del Real.
6 mai : Evasion de Carlos Estevez détenu depuis 3 semaines.
7-8 juin : les policiers désactivent trois colis piégés envoyés aux consulats italiens à Burgos (Galice), Saragosse (Aragon) et Barcelone en solidarité avec Claudio, Giovanni et Michelle, accusés de l'assaut contre le consulat d'Italie à Malaga (Andalousie) en 1997. Deux d'entre eux sont en FIES.
9 juin : un concessionnaire FIAT est attaqué au cocktail molotov, et une agence de voyages du groupe EROSKI (entreprise impliquée dans l'exploitation des prisonniers) est calcinée à Madrid. Actions non revendiquées.
Juillet : Cergio Sampedro et Spinoza est torturé à Texario.
7 Juillet : L'anarchiste Nicos Maziutis est jugé à Athène pour la fabrication d'une bombe déposée dans le ministère du développement et de l'industrie, en solidarité avec le village en révolte de Strymonikos. Il est condamné à 15 ans de prison.
12 juillet : Sebastian Moréno Cotèz meurt tabassé à Picassent.
15 août : Antonio Rubiales Puerto se déclare en grève de promenade à Villa Nubla ;
15 septembre : Antonio Rubiales Puerto en grève de la faim contre les dispertions.
5 octobre : Fransisco Ravier Rodrigez Gantes et Gabriel Bea San Pedro se déclarent en grève de promenade à Texero, en raison des tortures qu'ils eurent à souffrir les jours d'avant.
11 octobre : La grève de promenade à Texero s'élargit ayant 12 points revendicatifs.
octobre : deux colis piégés sont envoyés à l'ambassade et à la chambre de commerce grecques à Madrid, une bombe est déposée dans une City Bank de Barcelone, un pot de fleurs piégé est placé dans l'Office de tourisme grec à Milan, un colis piégé est envoyé à un carabinier de Milan ; le tout en solidarité avec Nikos Matziotis et tous les prisonniers, actions revendiquées par Solidarité Internationale.
28 novembre : Trois compagnons essayent de s'enfuir de Jaen II.
3 décembre : Grève de promenade indéfinie à Jaen II comme conséquence aux représailles des matons après la tentative dévasion.
25 décembre : Santiago Cobos est torturé à Jaen II.


[Extrait de la brochure #2 de Tout le monde dehors !,avril 2001, pp. 40-41]