FIES en lutte
Chronologie Récente (déc. 2002-mars 2003)

5 décembre 2002

La police de Zaragosse tue d'une balle Moisés Basanta. Il devait être arrêté pour sa présumée participation à une attaque à main armée et a été abattu alors qu'il rendait visite à sa mère.

23 décembre 2002
Dans la prison de Villanubla (Valla-dolid), les prisonniers des cellules d'isolement ont été frappés bruta-lement. Au moins deux d'entre eux ont du aller à l'hôpital, et nombreux sont restés nus, attachés les bras en croix sur le sommier des mitards, avec les fenêtres ouvertes avant d'être frappés.

6 janvier 2003
Santiago Botana, membre de l'assemblée Nodo 50 depuis 1998, a été condamné à 4 ans de prison. Le 17 novembre 1995, Santiago Botana a été hospitalisé à la suite d'une explosion qui s'est produite à son domicile, ses blessures étaient très graves. Il est resté un mois et demi à l'hôpital et a été relaché sous caution de 500 000 pesetas. La fabrication de feux de bengales artisanaux, utilisés pour la spéléologie que Santiago pratique depuis 1987, est à l'originede l'explosion.
L'approche du 20 novembre (date à laquelle se produisent les actions anti-fascistes et les commémorations des groupes fascistes) et la condition de " militant d'extrême gauche " de Santiago ont transformé l'événement en un plan organisé par des “ groupes marginaux d’extrême-gauche ” afin de préparer “ des matériaux explosifs à utiliser pendant la manifestation antifasciste ”. La pression des médias et une série de " preuves " manipulées ou simplement inventées ont donné lieu à une condamnation à 4 ans de prison fermes.

8 janvier 2003
Le Parlement de Catalogne veut construire au premier trimestre 2003 un nouveau centre pénitentiaire sur les terrains de Can Margarit. Il se situerait à côté de la prison de Brians, et sa ca-pacité maximale serait de 1500 places.

11 janvier 2003
Module FIES de Zuera-Zaragoza
Le camarade Oscar Diaz Manso a reçu des coups de bâton, un des coups lui a été porté pratiquement au milieu des yeux et du nez. Cela s'est produit dans la 3e galerie du FIES, dite " centre d'extermination ", et se produit quotidiennement.

13 mars 2003
Dans son acte d’illégalisarion du PCE(r) - GRAPO, le juge Garzon qualifie la Cruz Negra Anarquista (ABC espagnole) “ d’appareil de recrutement de [cette] organisation terroriste “. Connaissant les pratiques du juge, il s’agit peut-être d’un premier pas vers son interdiction.

Pour des infos complètes et mises à jour sur la lutte des prisonniers FIES, voir : http://www.nodo50.org/desdentro/

[Extrait de la brochure #4 de TLMD, mai 2003, p.30]