" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

[Affiche] : Dans ce monde de…
Article mis en ligne le 24 mai 2015
Imprimer

Dans ce monde de…

...frontières et d’États, nous sommes contraints de suivre des règles que nous n’avons pas écrites nous-mêmes.
Ces règles, pour la plupart, ne nous apportent rien. Au contraire, elles profitent au
système.

À tous les niveaux de nos vies, nos décisions nous sont confisquées. Et des droits ne nous sont concédés que lorsqu’ils sont utiles aux puissants.
Si on veut se libérer de cette oppression, c’est ce système qu’il faut briser par la lutte contre ceux qui en profitent et le font vivre.

C’est en détruisant les structures du pouvoir que nous pouvons dessiner l’idée d’un monde qui en serait débarrassé, et commencer alors à y vivre.
Nous voulons décider librement de nos vies. Loin des normes de la société, des frontières, des lois, et de leurs représentants.

Pour l’auto-détermination de nos vies – à bas les papiers et les autorités.

[Affiche de Suisse en allemand et français trouvée sur Ausdemherzenderfestung, 2015/05/24.]