" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Mace Creek (Missouri, Etats-Unis) : sabotage ferroviaire en solidarité avec les prisonniers anarchistes
Article mis en ligne le 16 juin 2015
Imprimer

Déraillement d’un train transportant du charbon en solidarité avec les anarchistes emprisonnés

De fortes pluies dans les basses plaines de la vallée boueuse du fleuve Missouri nettoient les routes et inondent les parties inférieures des falaises. Durant tout le mois, nous avons contribué aux travaux en fragilisant davantage à plusieurs endroits les rails de la compagnie BNSF (Burlington Northern and Santa Fe Railway), très empruntées par les trains de transport de charbon qui vont vers le sud. Notre récompense est arrivée plus tôt que prévu, avec des rapports faisant état du déraillement de 31 wagons de charbon sur une portion de voie de la région de Mace Creek, dans la partie nord-ouest de l’État du Missouri. Les porte-paroles de la BNSF ont indiqué qu’une partie des rails a été retirée et que le traffic ferroviaire en sera affecté pendant plusieurs jours. Ce n’est pas suffisant.

Cette action a été organisée en solidarité avec le prisonnier anarchiste Marius Mason, condamné à une longue peine, et avec Eric King, qui est en attente d’un procès prévu le 13 juillet 2015, sous l’accusation d’avoir lancé un engin incendiaire éteint à travers les vitres du bureau d’un politicien du Missouri. Cette action a été menée en solidarité avec tous les prisonniers, et pour la défense des ressources de notre Planète utilisées pour nous éliminer. Elle a été menée pour celles et ceux rendu-e-s malades, tué-e-s et rongé-e-s par le cancer par les forces du capitalisme. À travers cette action, nous déclarons que nous avons décidé de ne pas mourir.

[Traduit de l’anglais par dialecticaldelinquents d’anarchist news, 06/14/2015]