" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Opération Piñata : un quatrième compagnon incarcéré sort de prison
Article mis en ligne le 18 juin 2015
Imprimer

Un autre des emprisonnés de l’“opération piñata” sorti de prison

L’information nous est parvenue qu’hier un des deux compagnons encore emprisonnés après l’Opération Piñata est sorti de prison. Nous nous réjouissons de cette nouvelle, mais nous n’oublions pas que le compagnon Paul, ainsi que beaucoup d’autres anarchistes sont encore entre leurs mains. A bas les murs des prisons !

[Traduit d’indymedia barcelona, 12 jun 2015]


Pour l’opération Piñata, il reste donc un dernier compagnon dedans, auquel on peut écrire :

PAUL JARA ZEVALLOS
Centro Penitenciario Madrid VII, Estremera
Carretera M-241, Km. 5750
28595 – Estremera
(Madrid)