" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Melbourne (Australie) : mutinerie incendiaire à la prison de Ravenhall
Article mis en ligne le 5 juillet 2015
Imprimer

Melbourne, Australie, 01.07.2015. Des centaines de prisonniers au centre de détention préventive à Ravenhall [1] se sont révoltés à la suite d’une interdiction de fumer introduite dans toutes les prisons de l’Etat de Victoria (à ‘Ravenhall’ depuis mardi, jour marquant le début de la révolte).

Les prisonniers, le visage masqué pour la plupart, ont attaqué les matons, allumé des feux, enfoncé une issue de secours, incendié des véhicules de la prison, détruit des fenêtres et du mobilier à l’aide de bâtons et pris d’assaut une salle de contrôle au cours de ce que les flics ont décrit comme l’une des plus grosses émeutes de l’histoire récente du pays. Des poubelles ont également été incendiées à l’extérieur de la prison.

Tout le personnel de la prison a été évacué (environ 200 pers.) et des escadrons de flics lourdement armés sont entrés dans la prison en déployant du gaz lacrymo avec l’espoir de mettre un terme à la révolte. L’émeute a commencé le 30 juin vers 12h20 et s’est poursuivie jusqu’au 1er juillet vers 3h00 du matin lorsque les flics sont finalement parvenus à mater la rébellion. Dans les médias de merde du pouvoir, on apprend qu’au moins cinq prisonniers ont été blessés et que trois matons souffrent de blessures légères.

A la suite de l’émeute, le système entier de la prison à Victoria est maintenant complètement verrouillé et les flics ont établi un large périmètre de sécurité tout autour de la prison. Les ministres de Victoria évoquent déjà des dégâts s’élevant à près de 10 millions de dollars au cours de ces 15 heures de révolte. Ces mesures de sécurité n’ont pas pour autant calmé la rage à l’intérieur, puisque jeudi 2 juillet vers 12h00 un feu de cellule a nécessité l’intervention des pompiers.

Feu à toutes les prisons ! Détruisons la société carcérale !

NdT :
1. La prison de ‘Ravenhall’, située à environ 20 km à l’ouest de Melbourne, enferme près de 700 détenus depuis avril 2006. [C’est aussi une prison de Haute-Sécurité, selon la presse australienne]

[[Reformulé de la presse et d’insurrectionnewsworldwide.blogspot.com.au par Lechatnoiremeutier, 2015/07/05]


L’interdiction de fumer déclenche une émeute dans une prison australienne

Melbourne, Australie | AFP | mercredi 01/07/2015 - Des policiers lourdement armés ont mis fin mercredi à une émeute ayant éclaté dans une prison australienne en raison de l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer.

Pendant 15 heures, environ 300 détenus ont pris part à l’émeute au Centre de détention métropolitain de Melbourne, au cours de laquelle des feux ont été allumés et des portes ont été brisées. Certains détenus se sont emparés de bâtons et de barres de fer entreposés dans le hangar agricole de la prison, selon les autorités.

Trois membres de l’administration pénitentiaire ont été légèrement blessés tandis que cinq détenus ont été hospitalisés. Certains d’entre eux ont été mordus par les chiens de la police, qui est intervenue tôt mercredi matin en faisant usage de gaz lacrymogène, d’après les médias australiens.

"Je suis profondément soulagé que personne n’ait été grièvement blessé", a déclaré le ministre de l’Intérieur de l’Etat de Victoria Wade Noonan.

Aucun détenu n’a franchi l’enceinte de la prison au cours de l’émeute, a-t-il ajouté. Une enquête va être ouverte et les émeutiers seront poursuivis, a-t-il dit. "Ce comportement criminel ne sera pas toléré".

L’émeute a été provoquée par l’entrée en vigueur mercredi de l’interdiction de fumer dans les établissements pénitentiaires de l’Etat de Victoria.

Le Premier ministre de cet Etat, Daniel Andrews, a prévenu que les autorités ne cèderaient pas.

"L’interdiction de fumer ne sera pas modifiée, nous n’allons pas récompenser ce genre de comportement par des changements de politique", a-t-il dit.

L’administration pénitentiaire de Victoria explique sur son site internet qu’à compter de mercredi, le tabac est totalement interdit dans les centres pénitentiaires. Le tabac, les pipes, les briquets et les allumettes seront confisqués.

"Les prisons sans fumée permettront d’arriver à un environnement de travail plus sûr et plus sain", écrit-elle. "Le système pénitentiaire sera plus sûr" tandis que ceux qui "arrêteront de fumer auront une meilleure qualité de vie