" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Mont-Saint-Martin (Lorraine) : feu à la mairie
Article mis en ligne le 13 novembre 2015
Imprimer

Mont-Saint-Martin : la mairie vandalisée

Républicain Lorrain, 12/11/2015 à 14:29

Le maire de Mont-Saint-Martin, Serge De Carli, est « sous le choc ». Après les départs d’incendie criminel survenus successivement dans l’enceinte de l’école Albert-Iehlen et de l’espace jeunesse Mohamed-Rachek, l’hôtel de ville a été à son tour vandalisé, mercredi soir, peu après 22h.

Des poubelles en plastique ont été incendiées et placées devant l’entrée de la mairie. Le feu a été rapidement circonscrit mais les dégâts s’élèvent à près de 20 000 €. L’événement réveille de douloureux souvenirs pour la municipalité saint-martinoise. En 2007, l’hôtel de ville avait été attaqué à la voiture-bélier avant de s’embraser.

Face à la multiplication des dégradations volontaires, une réunion s’est tenue ce jeudi matin à Mont-Saint-Martin en présence du sous-préfet François Proisy et du patron de l’hôtel de police de Longwy, David Boileau.