" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

[anticop21] : Toulouse, attaque incendiaire contre EDF + attaque du local d’EELV (mis à jour)
Article mis en ligne le 8 décembre 2015
Imprimer

Toulouse : Un commando anti-COP21 revendique « une attaque incendiaire » contre ERDF

20Minutes, 08.12.2015 à 16:55

Six voitures ont brûlé dans la nuit de dimanche à lundi sur un site toulousain d’ERDF. Une « attaque » revendiquée sur Internet par des anti-COP21 que le greenwashing agace…

Il était minuit, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsqu’un incendie s’est déclaré dans le quartier de Croix-Daurade, plus exactement au 19, rue Edmond-Rostand qui abrite un site d’ERDF. Selon la police, cinq des véhicules endommagés ont brûlé par propagation.

Et ce n’était pas exactement du vandalisme. Du moins s’il faut en croire la revendication publiée le lundi 7 décembre sur un site internet alternatif par des « cramé-e-s ».

« Quelques allume-feu et un bidon d’essence »

Dans son message, déniché par le site Actu-Côté Toulouse, le commando décrit l’« attaque incendiaire contre EDF » par le menu. « Avec quelques allume-feu, un bidon d’essence et des sourires satisfaits, indique-t-il, nous répondons humblement à la surveillance, la peur et la résignation qui nous aliènent au quotidien ». Des anti-état d’urgence donc, mais aussi anti-COP21.

Et antinucléaires par-dessus le marché qui ciblent EDF pour son « greenwashing » en tant que partenaire de la Conférence sur le Climat et principal exploitant des centrales nucléaires.


Les locaux EELV à Toulouse cible de dégradations

Côté Toulouse, 08/12/2015 à 18:15

« Anti COP21 Collabos ». C’est l’inscription qu’ont découvert à midi, le 8 décembre, des militants d’Europe Ecologie Les Verts sur la façade du local toulousain.

Situé non loin de la grande rue Saint-Michel, le local a également été aspergé « d’une substance marron et visqueuse » rapporte Elisabeth Matak, la secrétaire du groupe à Toulouse.

Dans un tweet diffusé en fin d’après-midi, EELV Toulouse condamne la « dégradation du local EELV Toulouse. L’ecologie politique c’est la non- violence pas la haine ».

Véronique Vinet, la secrétaire régionale EELV, relativise les dégâts mais évoque un climat inquiétant : "On s’en prend à la démocratie, les digues sont lâchées : on s’attaque à une expo photo par homophobie, à des voitures EDF pour la COP21… la violence qui monte est très préoccupante".

Plus tôt dans la journée, un groupe anti-COP21 avait revendiqué l’incendie de plusieurs véhicules EDF dimanche 6 décembre.

Les locaux toulousains d’EELV avaient déjà été la cible de dégradations lors d’une manifestation de la FNSEA l’année dernière. Une plainte avait été déposée.

D’autres formations politiques ont été la cible récemment du même type d’agissements : en juin dernier, les locaux du Parti Socialiste avaient ainsi été tagués et également enduits d’une substance visqueuse. Au printemps, c’était cette fois les locaux des Républicains qui avait été saccagés par un groupe d’une dizaine individus encagoulés.


[Toulouse] [anticop21] Attaque incendiaire contre EDF

Indy Nantes, 7 décembre 2015

Dans la nuit du 6 décembre, au Nord de Toulouse, nous avons incendié cinq voitures EDF.

EDF est un des partenaires de la COP21. C’est également une entreprise d’état qui cherche à présenter le nucléaire comme une solution au problème du changement climatique.

Le nucléaire c’est la mort, détruisons ses promoteurs !

Nous pensons qu’il est important d’attaquer la cop21 là où elle se trouve : c’est a dire partout où il y a du profit et du pouvoir.

Nous préférons le qualitatif, la complicité et la surprise au rendez vous médiatique et spectaculaire avec l’état et ses meutes policières.

Avec quelques allumes feu,un bidon d’essence et des sourires satisfaits nous répondons humblement à la surveillance, la peur et la resignation qui nous alienent au quotidien.

All Cops 21 Are Target !
Toujours plus d’essence contre l’état (d’urgence) !

Des cramé-e-s.