" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Hautes-Alpes/Lutte anti-THT : les patrons pleurnichent sur leurs engins de chantier sabotés
Article mis en ligne le 20 décembre 2015
Imprimer

Chantier THT : « l’indignation » de la CCI et de la fédération du BTP face aux « sabotages »

lemedia05, déc17 2015

La multiplication des dégradations d’engins sur le chantier de rénovation électrique Haute-Durance amène la CCI des Hautes-Alpes et la fédération du BTP à faire part de leur « indignation ». Elles ont ainsi décidé de publier plusieurs photos des « sabotages » constatés ces derniers jours. Dénonçant «  le triste spectacle que nous donnent à voir les opposants au projet », elles appellent « au calme et au bon déroulement du chantier Haute-Durance, dans l’intérêt de toutes et tous ».

«  Ces dégradations ont un impact direct sur le chantier en lui-même, qui se voit ralenti, mais aussi et surtout sur les entreprises haut-alpines du BTP présentes sur le chantier qui, rappelons-le, sont dans une situation extrêmement difficile économiquement », indiquent dans un communiqué commun Eric Gorde, président de la CCI, et Stéphane Scarafagio, président de la fédération du BTP 05.