" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Melbourne (Australie) : mutinerie dans la prison pour mineurs
Article mis en ligne le 16 mars 2016
Imprimer

Melbourne : révolte dans un centre de détention pour mineur-e-s

Boomerang, 17 mars 2016

Lundi 7 mars 2016, six garçons ont été arrêtés par les flics après avoir mené pendant près de sept heures une mutinerie sur les toits du Youth Justice Centre (centre de détention pour mineur-e-s) de Melbourne.

Vers 14h30, ces détenus du centre de détention du quartier de de Parkville sont montés sur les toits de l’établissement en s’aidant de barres en métal. Puis, ils ont éclaté de nombreuses fenêtres du Youth Justice Centre et pété des conduites d’air conditionné (cf. 9News).

Un peu avant 22h, le groupe s’est rendu aux flics lourdement armés qui encerclaient le bâtiment.

C’est la seconde fois en moins de six mois qu’un groupe de détenus se révolte en montant ainsi sur les toits de ce bâtiment. En octobre 2015, six autres jeunes étaient montés sur les toits, avec des raquettes de tennis…