" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Amiens (Picardie) : double évasion à l’ancienne [mis à jour]
Article mis en ligne le 31 mai 2016
Imprimer

Double évasion à la prison d’Amiens

F3 Picardie, 31 mai 2016 à 19:29

Deux détenus se sont évadés hier tard dans la soirée de la maison d’arrêt d’Amiens en sciant les barreaux de leur cellule.

Deux détenus se sont fait la belle à la maison d’arrêt d’Amiens hier à 23h30. Ils ont pratiqué "à l’ancienne" en descellant ou en sciant les barreaux de leur cellule avant de monter sur les toits et de s’enfuir. D’après les premiers éléments de l’enquête, les deux évadés ont bénéficié de la complicité d’un troisième larron qui les attendait avec une corde sous le mur d’enceinte. L’individu a été interpellé. Les deux fuyards ne sont pas considérés comme dangereux. L’établissement pénitentiaire a déjà été le théâtre d’autres évasions, notamment en novembre 2015. Trois détenus avaient alors pris la poudre d’escampette de la même manière, en s’attaquant aux barreaux de leur cellule. Ils avaient été repris quelque temps après en France et en Norvège. Suite à cette évasion, des mesures de sécurité renforcées avaient été prises...


Amiens : Une cavale de courte durée pour les deux évadés

20Minutes, 02.06.2016 à 10:09

Fin de partie. Mercredi soir, vers 21h30, les policiers ont finalement mis le grappin sur le dernier des deux individus qui s’étaient fait la belle de la maison d’arrêt d’Amiens, lundi soir.

Grosse opération de police

Ils n’auront pas goûté à la liberté bien longtemps. Le procureur d’Amiens, Alexandre de Bosschère, a annoncé, mercredi soir, que des fonctionnaires de la BAC et de la Police Judiciaire étaient parvenus à interpeller le second détenu en fuite. Une importante opération des forces de l’ordre avait été menée en ce sens depuis le début de l’après-midi, mercredi, dans les quartiers Nord d’Amiens. Il s’agit d’un Grec âgé de 35 ans, condamné début 2016 pour trafic de stupéfiants et libérable en 2018.

Son acolyte d’évasion, un Albanais de 29 ans condamné pour vol aggravé, avait été interpellé la veille alors qu’il avait pénétré dans une habitation par effraction.

« Ils n’ont pas pu quitter Amiens en voiture comme prévu parce que leur complice, qui leur avait lancé une corde, avait été interpellé par la police », a expliqué le procureur, mercredi soir, à l’AFP.

Suite à leurs interpellations, les deux individus ont été placés en grade à vue. Ils devraient regagner leur cellule de la maison d’arrêt presque aussi vite qu’ils ne l’ont quittée.