" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Desvres (Pas-de-Calais) : chaque âge saccage sa cage
Article mis en ligne le 1er juin 2016
Imprimer

Desvres : deux mineurs saccagent deux établissements scolaires

La semaine du Boulonnais, 01/06/2016

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à Desvres, deux mineurs se sont introduits dans l’ensemble scolaire Saint-Joseph & Saint-Nicolas. Ils ont escaladé le muret et pénétré dans les établissements par la cour. À l’intérieur, ils se sont livrés à un saccage en règle : classes dégradées, bureaux et matériel cassés, entre autres réjouissances.

Durant le ramdam, une voisine alerte les gendarmes. Ces derniers interviennent et mettent la main sur l’un des deux protagonistes, interpellé sur place. Son comparse parvient à prendre la fuite, mais ne se cachera pas bien longtemps. Il se « constitue prisonnier » le lendemain, accompagné d’un parent.

Ils sont tous deux placés en garde à vue, où ils reconnaissent les faits sans broncher. Ils seront convoqués devant le délégué du procureur, en juillet, pour une réparation pénale.