" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Bruxelles : beau comme deux voitures de flics qui flambent
Article mis en ligne le 11 juin 2016
Imprimer

Molenbeek : une voiture de police incendiée rue Jb Decock

DH, 10 Juin 2016 à 20h57

Ce vendredi soir, vers 18h30 le feu a été bouté à une voiture de police stationnée rue des JB Decock à Molenbeek-Saint-Jean.

Heureusement, la voiture était vide de ses occupants au moment où l’incendie a été déclaré. Il n’y a pas de blessé. La voiture est actuellement en train d’être dépannée.

« Vers 18h30, une patrouille a été envoyée rue Jean-Baptiste Decock car une dame se plaignait qu’on essayait de mettre le feu à une porte de garage. La patrouille était en train de faire les constatations en sous-sol quand ils ont entendu un bruit sur la rue. En sortant, la voiture était incendiée. Notre véhicule est en perte totale tandis qu’un autre véhicule garé juste derrière a également quelques dégâts », précise Johan Berckmans, le porte-parole de la zone Bruxelles-Ouest.


Second véhicule incendié, un jeune suspect arrêté

Un second véhicule de police a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi à Molenbeek-Saint-Jean, rapportent ce samedi matin plusieurs médias. Le porte-parole la zone de police Bruxelles-Ouest Johan Berckmans a confirmé l’information. Il indique qu’un suspect, un jeune homme de 18 ans, sera mis à disposition du parquet de Bruxelles dans la matinée.

Un appel a été reçu vers 00h15 pour un voiture incendiée avenue de Roovere. La patrouille a constaté qu’il s’agissait d’un véhicule banalisé de la brigade jeunesse, une Peugeot 807. Il était stationné en rue devant le commissariat. Les pompiers ont éteint l’incendie, mais le véhicule est fortement endommagé. Selon ses derniers, il s’agit d’un incendie volontaire. Le parquet a fait les constatations sur place.

Un jeune brûlé aux mains

Un peu plus tard dans la nuit, un père habitant dans les environs de l’avenue de Roovere a appelé une ambulance pour son fils, gravement brûlé aux mains. La personne du centrale a suspecté un lien éventuel entre l’incendie et les blessures et a averti la police.

Le jeune s’était auparavant rendu, en compagnie d’un ami, à l’hôpital Saint-Anne à Anderlecht, où les médecins lui avaient conseillé de se rendre au service des grands brûlés de l’hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek. Il est toutefois rentré chez lui et c’est son père qui a demandé l’assistance d’une ambulance. Le jeune a raconté différentes versions à ses interlocuteurs, ce qui est apparu suspect aux policiers. Il a été emmené pour audition par la police.

L’enquête se poursuit sur base notamment d’une enquête de voisinage et des images des caméras de surveillance. Un lien avec le premier incendie d’une voiture de police, vendredi à 19H00, rue des Quatre-Vents, sera recherché.

Belga, "Une nuit tendue à Molenbeek : deux voitures de police en feu", 11/06/16 13:13