" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Montréal : que la fête commence !
Article mis en ligne le 18 juin 2016
Imprimer

Incidents violents aux FrancoFolies de Montréal

QMI, 18 juin 2016 03:42

MONTRÉAL – Une foule est à l’origine de plusieurs méfaits commis vendredi soir aux alentours du site des FrancoFolies de Montréal, dans l’arrondissement Ville-Marie.

Vers 23 h 30, un mouvement de foule s’est créé près d’une des scènes du festival de musique francophone, dans le Quartier des spectacles. De nombreux policiers ont dû intervenir pour calmer les festivaliers, qui ont notamment lancé des cônes dans leur direction.

Dans un bilan provisoire, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) fait état d’au moins un blessé dans ses rangs. Les policiers ont procédé à l’arrestation d’au moins deux personnes.

Le quartier général du SPVM, situé sur la rue Saint-Urbain, a également été pris pour cible, a indiqué Abdullah Emran, porte-parole pour la police de Montréal. Au moins une vitrine de l’immeuble a été fracassée.

Le grabuge aurait commencé à la fin du spectacle du rappeur français MHD.