" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Hautes-Alpes : sabotages contre la THT et péage gratuit chargé par les gendarmes
Article mis en ligne le 2 août 2016
Imprimer

Rte/Chantier THT : des clous retrouvés dans les arbres, inquiétude des élagueurs

Dici 06/07/2016 - 15:35

Les faits se sont produits il y a moins d’un mois. Des clous ont été trouvés dans des arbres sur le chantier des lignes THT. "Nous nous en sommes rendus compte à temps. Les élagueurs étaient en danger. Mais heureusement, aucun accident n’est à déplorer" précise RTE, qui reconnaît que, depuis ce fait divers, "aucune autre dégradation n’a été constaté".

Aussi, RTE précise qu’une "nouvelle demande d’Approbation de Projet d’Ouvrage (APO), a été faite récemment concernant les travaux entre l’’Argentière et Serre-Ponçon". Une demande qui ne devrait pas retarder la réalisation des lignes. "Rien ne bouge pour le calendrier, car nous sommes en phase uniquement préparatoire dans ce secteur" explique RTE.


Echauffourées entre les anti THT et les gendarmes ce dimanche à Tallard. Les anti THT manifestent devant la gendarmerie de Gap

Dici, 31/07/2016 - 18:00

Violents échauffourées ce dimanche en fin d’après midi à hauteur de l’aérodrome de Tallard et de l’autoroute A 51. Une trentaine de manifestants anti-THT sont venus protester contre la construction des lignes à très haute-tension dans le val de Durance [en faisant une opération péage gratuit sur un échangeur de Vinci autoroute]. Le climat s’est envenimé. Les manifestants auraient forcé les barrières de l’autoroute d’où l’intervention des gendarmes [en fait du PSIG, Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie]. Comme les manifestants étaient masqués, les gendarmes ont voulu procéder a des contrôles d’identité. Eux considèrent avoir été chargés. Et c’est la que les choses ont dérapé.2 gendarmes réservistes ont été bousculés et légèrement blessés et 3 personnes ont été placées en garde-à-vue à la compagnie de gendarmerie de Gap.

Ce dimanche soir le maire de Tallard condamne avec fermeté ces actes et indique que ses pensées vont aux forces de l’ordre qui ont essuyé "une violence inacceptable". Il souhaite une réponse "prompte et sévère de la justice".

Les manifestants n’en restent pas la : Ils se sont rassemblés devant la gendarmerie de Gap, afin de soutenir leur "3 camarades de luttes", en garde-à-vue dans ce même bâtiment. Dans un communiqué, ils indiquent : "En s’en prenant à l’un-e d’entre nous, c’est nous tout-es qu’ils attaquent. Faisons du bruit. Que nos clameurs traversent les murs infâmes de la répression."


Tallard d’une imbécile…

NoTHT05, 01/08/2016

Karine Berger, Députée socialiste des Hautes-Alpes, demande une « condamnation exemplaire par la justice. Dans une période où nos forces de l’ordre doivent assurer la protection de tous les Français face au terrorisme, il est inacceptable qu’elles soient accaparées par ce type d’action coup de poing. »

-Hey, Karine, c’est de nous que tu parles ? …Alors, on te le répète encore une fois, RTE DEGAGE !