" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Vintimille/Menton (Italie/France) : à l’assaut de la frontière
Article mis en ligne le 5 août 2016
Imprimer

Des migrants franchissent la frontière de Menton

Euronews, 05/08/2016

Entre deux et trois cents migrants ont franchi sans autorisation la frontière de Menton entre la France et l’Italie.

Les candidats à l’exil ont quitté le camp de la Croix-Rouge de Vintimille où ils se plaignaient des conditions de vie.

Des militants No Border, favorables à la libre circulation de personnes, ont accompagné le passage des militants à la fontrière de Menton en passant par les rochers du bord de mer.

La préfecture des Alpes-Maritimes indique que “des opérations sont en cours” pour faire “réadmettre en Italie” les migrants.

Selon le quotidien Nice matin, qui a révélé l’incident, une partie des migrants “déambulent” dans les rues du centre de Menton alors que d’autres se trouvent dans le quartier du port.

Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti réclame le déploiement de forces mobiles sur la frontières franco-italienne.


Comment quelque 200 migrants sont parvenus à passer la frontière franco-italienne pour arriver à Menton

Nice-Matin, 05/08/16 23h

Ce vendredi après-midi, environ deux cents migrants selon la Préfecture des Alpes-Maritimes se sont introduits dans le centre-ville de Menton. Voici en images comment ils ont réussi à franchir la frontière.

Plus de 200 migrants selon la Préfecture des Alpes-Maritimes sont parvenus à franchir le poste de frontière du pont Saint-Ludovic à Menton.

152 migrants ont a été rattrapés puis "invités à quitter les lieux" selon les autorités. "Tous les migrants qui ont réussi à passer le poste frontière et qui ont été interpellés, font l’objet d’une procédure de non-admission" indique le sous-préfet François Xavier Lauch. Les migrants étaient contenus par les autorités italiennes vendredi en fin d’après-midi.

Ils sont parvenus à se frayer un chemin, passant par les rochers. Certains n’hésitant pas à traverser la frontière à la nage. Débordée, la gendarmerie nationale a tenté de repousser les migrants à l’aide de gaz lacrymogènes.

En sous-effectifs, les autorités à la frontière ne sont pas parvenues à bloquer la totalité des migrants. Ces derniers se sont ensuite introduits dans le centre-ville de Menton.

Finalement, la majorité des migrants (152 selon la Préfecture) a été reconduite à la frontière "sans incident". Ils font actuellement l’objet d’une "procédure de non admission". Quatre militants de l’association "No Borders" ont également été interpellés