" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Vannes (Bretagne) : la vitrine du FN tombe en miettes
Article mis en ligne le 15 septembre 2016
Imprimer

Vannes. La permanence du Front national vandalisée, la vitrine brisée

Ouest France, 15/09/2016 à 10:32

Ce jeudi matin, un ou plusieurs individus s’en sont pris au local de la permanence du FN, située rue Pasteur à Vannes. Une plainte va être déposée.

Bertrand Iragne, secrétaire départemental du FN et conseiller régional a été alerté, ce jeudi matin, vers 7 h 30. "L’appel a été donné vers 6 h 30 à la police. Lorsque je suis arrivé, j’ai découvert des inscriptions avec des insultes sur la façade et la vitre complètement brisée", témoigne le chef de file du Front national.

En début de semaine, la permanence a été aussi la cible d’insultes et la façade a été taguée.