" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Millau (Aveyron) : les documents valsent par la fenêtre et les élus sont dégagés
Article mis en ligne le 16 septembre 2016
Imprimer

Millau : le vote du Scot dégénère

Le Midi Libre, 3 septembre 2016

Des opposants au transformateur de Saint-Victor et Melvieu et à la légion ont perturbé la séance vendredi

Ils étaient venus pour entériner deux ans de travail. Et voter le Scot [Schéma de Cohérence Territoriale]. Les élus du Parc naturel des grands causses n’ont pas été déçus. La séance publique, a été fortement perturbée vendredi par des opposants en tous genres. Ceux à l’arrivée de la légion sur le Larzac. mais aussi des opposants aux éoliennes de Sévérac, des habitants de Saint-Victor-et-Melvieu et des membres de L’Amassada, qui s’opposent au projet de transformateur géant et au développement industriel d’éoliennes dans le Sud-Aveyron.

Une maquette du viaduc détruite

Une vingtaine de minutes après le début de la manifestation, après la destruction de la grande maquette de la vallée du Tarn et du viaduc et le jet par la fenêtre d’une bonne partie du matériel support au Scot, mais aussi le jet de jus de fruit sur Alain Fauconnier, président de l’institution. Après avoir poussé (littéralement) les élus dehors, les manifestants ont évacué d’eux-même la salle non sans frustration pour les opposants les plus modérés, qui souhaitaient mettre en place un dialogue et un échange.

Le Scot voté

Après 1h30 d’interruption, la séance a fini par reprendre et le fameux schéma territorial a été voté.


Millau : après l’action des zadistes, le Parc a déposé deux plaintes

Midi Libre, 17 septembre 2016

Quinze jours après la perturbation du vote du Schéma territorial par des zadistes, le Parc naturel régional des grands causses a déposé deux plaintes distinctes. La première pour dégradations de biens, puisque la salle de conférence, au dernier étage de ???. La deuxième porte sur les faits d’atteinte à un élu, en l’occurrence Alain Fauconnier, qui avait notamment été pris à parti et aspergé par un jus à base de fruits rouges.

Anti-éoliennes et anti-légion

Le 2 septembre dernier, la séance publique, a été fortement perturbée vendredi par des opposants en tous genres. Ceux à l’arrivée de la légion sur le Larzac. mais aussi des opposants aux éoliennes de Sévérac, des habitants de Saint-Victor-et-Melvieu et des membres de L’Amassada, qui s’opposent au projet de transformateur géant et au développement industriel d’éoliennes dans le Sud-Aveyron.