" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Neurath (Allemagne) : sabotage d’un poste d’aiguillage contre les mines de charbon
Article mis en ligne le 18 septembre 2016
Imprimer

Incendie d’un poste d’aiguillage de la ligne du charbon dans le secteur rhénan.

Le soir du 10 septembre, nous avons mis le feu au poste d’aiguillage de Neurath, situé dans la zone de Vanikum entre Neurath et Rommerskirchen sous l’un des gros transformateurs à l’air libre. Pour cela, nous avons utilisé plusieurs litres d’essence. Ce poste d’aiguillage est inoccupé, il n’y avait donc aucune mise en danger d’humain.

Ce poste d’aiguillage est indispensable au fonctionnement de la ligne du charbon Nord-Sud. Celle-ci relie l’exploitation à ciel ouvert Garzweiler à Niederaussern et à la ligne de Hambach, ainsi qu’aux voies par lesquelles la centrale électrique de Neurath est approvisionnée en charbon. Là sont posés aiguillages et signaux, tout comme le courant alimente la caténaire de la ligne du charbon.

Ni la RWE ni les flics n’ont rien publié là-dessus. Nous avons toutes les raisons de penser que c’est motivé par la volonté de ne pas admettre publiquement le nombre croissant d’actions compromettant le fonctionnement de l’activité (actions qui, soit dit en passant, nous aussi donné l’idée de nous engager sur ce terrain de cette manière) et de ne pas laisser émerger de débat public. Des actions comme celle-ci prouvent la vulnérabilité d’un géant de l’énergie supposément invulnérable. Elles montrent en outre que des personnes sont prêtes à assumer des risques conséquents pour mettre un terme à cette absurdité lamentablement dévastatrice.

RWE manque manifestement d’une stratégie de communication en mesure de répondre à de telles actions. Attachons-nous à ce qu’ils continuent à ne pas avoir une seule minute de tranquillité, tant que les excavatrices marcheront.

Groupe d’action picoler du Oi ! - pour plus de punk dans la résistance

[Traduit de l’allemand de linksunten, 16.09.2016]