" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

La Chaux de Veylon (Doizieux, Loire) : nik la mesure, sabotage d’un projet d’éoliennes industrielles
Article mis en ligne le 7 novembre 2016
Imprimer

Doizieux : nouvel acte de sabotage du mât de mesure du site de la Chaux de Veylon

Le Progrès, 07/11/2016 à 07:09

Pour la seconde fois, le mât servant à mesurer le potentiel éolien [promu par la société Abowind] sur le site de la Chaux de Veylon a été saboté , vraisemblablement dans la nuit du 1er au 2 novembre. Ce dernier avait en effet déjà subi un acte de vandalisme en avril dernier.

Situé à 500 mètres environ du Collet de Doizieux, ce mât de 103 mètres de haut, visible de très loin dans la vallée dès la nuit tombée, n’est plus qu’un tas de ferraille. Le maire de la commune de Doizieux, Jean Philippe Porcherot, parle « d’un acte de vandalisme commis par un petit noyau de personnes totalement irresponsables qui n’a d’autres raisons d’exister que dans l’intolérance et la violence dont elles font preuve. »