" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Berlin : Cadeau de St-Nicolas pour les flics (+Leipzig)
Article mis en ligne le 8 décembre 2016
Imprimer

[Dans la nuit de mardi à mercredi 7 décembre à Berlin, le bureau de recouvrement des amendes de la police a été incendié. Voici le communiqué de revendication de cette attaque incendiaire]

« En mémoire d’Alexis [1], qui a été assassiné par les flics à Athènes il y a plusieurs années.

En cadeau, nous avons placé dix litres d’essence devant la porte d’entrée des amis de ses meurtriers de la ‘Magazinstrasse’, rue située à proximité du ‘alexanderplatz 10’, et les avons immédiatement incendié.

Par ailleurs, la solidarité de cette action s’adresse aux compagnon-nes qui sont incarcéré-e-s à Aachen pour une action anarchiste de retrait d’argent et qui sont dans l’attente d’être condamné-es par des bourreaux. D’autres salutations solidaires vont à Thunfisch, Balu, Cem et Ali.

Nous avons pris connaissance avec joie que d’autres personnes ont décidé d’agir contre l’Etat et ses larbins la nuit dernière à Leipzig [2].

Attaquons les institutions de l’Etat ! Nous nous voyons à Hambourg !

Pour la liberté ! »

[1] En mémoire d’Alexis Grigoropoulos assassiné par les flics le 6 décembre 2008
[2] Depuis la presse locale. Trois véhicules municipaux du service d’état-civil ont été cramés devant la mairie de « Leutzsch », quartier nord-ouest de Leipzig. Les incendies, qui ont été déclenchés entre 23h et 23h40, ont complètement détruit les trois véhicules. Parallèlement à ces incendies, le centre technique municipal de ‘Reudnitz-Thonberg’ a perdu plusieurs vitres.

[Traduit de l’allemand par Lechatnoiremeutier de linksunten, 07/12/2016]


fichiers joints

  • Berlin
  • Berlin
  • Leipzig
  • Leipzig
  • Leipzig

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "liens_allemagne".

Le titre du bloc sera celui de l'article.