" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Aachen (Allemagne) : la compagnonne d’Amsterdam accusée de braquage acquittée !
Article mis en ligne le 9 décembre 2016
Imprimer

Le 8 décembre, la cour a acquitté la compagnonne d’Amsterdam accusée d’un braquage de banque à Aachen en 2013.

Près de 60 personnes étaient présentes au tribunal pour montrer leur soutien. Le juge a refusé de suivre les lourdes supputations du parquet qui souhaitait prouver la présence de la compagnonne dans la banque ce matin-là d’il y a 3 ans.

Le procureur a toutefois déjà annoncé faire appel du jugement devant le tribunal de révision. Cela signifie maintenant qu’un autre juge réexaminera toute l’affaire pour vérifier s’il n’y a pas eu d’erreurs de procédure ou d’incohérence dans les motivations des premiers juges. Au cas où ce tribunal trouverait des erreurs, le procès devrait être refait devant la cour d’Aachen, mais avec un juge différent. Si ce recours du parquet échoue, ces charges et cette procédure juridique seraient closes.

Rappelons que deux autres compagnonNEs sont toujours en détention préventive, accusés d’un autre braquage de banque commis à Aachen, cette fois en 2014. Leur procès commencera fin janvier.

Nous envoyons force et courage aux compagnons à l’intérieur, qu’ils sentent la solidarité à travers le béton et les barreaux...

[Liberté pour toutes et tous !]

[Traduit de l’anglais de solidariteit, 2016/12/08]