" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Vesoul (Haute-Saône) : la vitrine du FN en morceaux
Article mis en ligne le 31 décembre 2016
Imprimer

La vitrine de la permanence du FN 70 brisée

Est Républicain, 30/12/2016 à 15:23

La permanence du Front National 70 a été la cible d’un acte de vandalisme. Dans la nuit de mardi à mercredi, la vitrine du local situé place du Palais-de-Justice à Vesoul a été brisée, avec, au vu de l’impact un projectile assez volumineux.

« Des commerçants de la place nous ont prévenus mercredi matin », détaille Maurice Monnier, le secrétaire départemental du parti en Haute-Saône. « C’est un acte fort courageux, en tout cas », commente le Frontiste un peu dépité. Une crèche était installée sur une petite table, à l’entrée du local, derrière la vitrine. « Nous l’avions installée courant décembre pour les fêtes », poursuit le secrétaire départemental. (...)

Vendredi matin, une entreprise s’est chargée d’ôter la vitrine brisée, et d’installer des panneaux de bois pour protéger le local en attendant de pouvoir la remplacer.

Une plainte a été déposée auprès du commissariat de Vesoul. La police va notamment exploiter les images de vidéo protection des deux caméras qui entourent la place du Palais-de-Justice.