" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Fresnes/Fleury (Ile de France) : saluts solidaires devant la taule
Article mis en ligne le 2 janvier 2017
Imprimer

salut solidaire

Indy Nantes, lundi 2 janvier 2017

Pas de prison sans feux (d’artifices)

coucou

samedi 31 décembre minuit, fresnes, fleury.

à plusieur.e.s on est allé faire du bruit autour de ces sales* taules. avec des slogans : "Anto, Damien, Kara, Nico et tou.te.s les prisonnièr.e.s, LIBERTE", "flics, matons, assassins", "à la 1ere, à la 2eme, à la 3eme voiture brulée, on aime tou.te.s les grillades de condé", "crève la justice, crève la taule", "libertad", des pétards et des feux d’artifices qui vont haut. On a entendu des gens à l’intérieur, on pense qu’on a été entendu.e.s de dedans et que des gentes ont profité du spectacle.

on pense à vous. courage.

*sales parce que ça pue la mort l’enfermement et que tous ceux qui y participent : juges, matons, flics, procureurs, constructeurs de taule, psychiatres... la liste est longue, sont des ordures ! qu’on les compacte.