" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Angleterre : « Swaleside brûle » – Révolte dans l’une des trois prisons de l’île de Sheppey
Article mis en ligne le 3 janvier 2017
Imprimer

« Swaleside brûle » – Révolte dans l’une des trois prisons de l’île de Sheppey

Jeudi 23 décembre, une autre mutinerie a éclaté sur le sol britannique, cette fois-ci l’explosion de rage a eu lieu dans la prison de ‘Swaleside’, puisque 60 prisonniers masqués ont pris le contrôle d’une aile de la catégorie B du centre pénitentiaire sur l’île de Sheppey [1].

L’émeute a duré pendant plus de six heures puisque les dégâts causés dans l’ensemble de l’aile sont importants : extincteurs vidés, boules de billard lancées sur les matons… Les escouades anti-mutinerie (« Tornado Teams ») [2] ont une nouvelle fois été appelées pour réprimer l’émeute, qui ne s’est terminée qu’à une heure du matin le jour suivant. Des images et des séquences vidéo prises par les rebelles ont montré l’ampleur de la révolte dans la taule (on y voit entre autres des affrontements au corps à corps avec les matons et on parvient à entendre des slogans criés du type « Swaleside brûle ! »).

[Traduit librement de l’anglais par Lechatnoiremeutier de Fire on the Horizon, 2016/12/27]

NdT :

[1] Situé à environ 60 km à l’est de Londres. Cette île regroupe à elle-seule trois prisons, toutes situées au sud du village d’Eastchurch : HMP Elmley, HMP Standford Hill et HMP Swaleside. La population carcérale s’élève à plus de 2800 détenus.

[2] Équivalent en France des ERIS, qui sont les unités anti-émeute appelées pour mater les mutineries.