" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Berlin/Leipzig (Allemagne) : faire sa fête au travail…
Article mis en ligne le 9 janvier 2017
Imprimer

Berlin. Nuit du 30 au 31 décembre 2016. Une dépêche des flics relate une attaque contre le siège de la caisse fédérale des retraites pour employés, la ‘Bundesversicherungsanstalt für Angestellte (BfA)’, situé dans le quartier de Neukölln. Ce bâtiment fait également office d’agence pour l’emploi. Selon ce qui est mentionné dans cette brève, un passant a remarqué vers 3h10 du matin que des bouteilles de peinture ont été lancées et des inscriptions taguées sur la façade du bâtiment. Par ailleurs, plusieurs vitres ont été brisées, comme en atteste les bris de verre sur le sol. Les services de police de la protection d’Etat sont en charge de l’enquête et affirment le caractère politique de cette attaque.

Leipzig, Nuit du 31 décembre au 1er janvier 2017. Quelques minutes après minuit, le centre pour l’emploi du quartier de Möckern, situé ‘Georg-Schumann-Straße’, a été attaqué par quelques anonymes. Onze vitres du bâtiment ont été brisées et un engin incendiaire a été jeté à l’intérieur. Les dégâts à l’intérieur sont importants : au total, cinq bureaux, un entrepôt et l’espace dédié à l’aide sociale du ‘Jobcenter’ ont été sévèrement endommagés. Le montant des dégâts n’a pas pu être chiffré. Un porte-parole de l’institution a déclaré au journal MDR : « nous avons été contraints de fermer cette partie du bâtiment. En tout, vingt pièces ne sont plus utilisables à l’heure actuelle, car les couloirs ne sont plus accessibles ». Les autres parties du bâtiment ont cependant été ouvertes les jours qui ont suivi.

[Traduit de l’allemand par Lechatnoiremeutier de Chronik, 31. Dezember 2016 & Chronik, 1. Januar 2017]


Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "liens_allemagne".

Le titre du bloc sera celui de l'article.