" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Saint-Etienne (Loire) : le mythe part en fumée, l’eau bénite impuissante
Article mis en ligne le 7 janvier 2017
Imprimer

Saint-Etienne : la crèche de Noël de la cathédrale volontairement incendiée

BFM, 07/01/2017 à 14h05

Les fidèles sont choqués. Un incendie volontaire a détruit la crèche de Noël de la cathédrale de Saint-Etienne, vendredi soir, entre 17h45 et 18h, relate France Bleu. Dans une autre partie de la cathédrale, "un petit paquet de cierges posé à côté de la statue de la Vierge Marie" a également été incendié, a indiqué à l’AFP Monseigneur Sylvain Bataille, l’évêque de Saint-Etienne.

Les paroissiens présents dans l’édifice religieux ont pu éteindre les flammes avec l’eau du bénitier. France Bleu indique que des fidèles de confession musulmane "sont venus spontanément proposer leur aide pour nettoyer".

Aucun suspect interpellé

La crèche et ses figurines sont en grande partie carbonisées. Aucune personne n’avait été interpellée samedi à la mi-journée, a précisé le procureur de la République.