" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Gramat (Lot) : bien occuper les vacances scolaires
Article mis en ligne le 18 février 2017
Imprimer

Gramat. Incendie au collège La Garenne

La Dépêche, 18/02/2017 à 08:53

Jeudi 9 février en début de soirée un incendie s’est déclaré dans un des halls (150 m2) du collège La Garenne. Selon Marie-Claude Vignau, la principale, absente en raison des vacances scolaires, l’alerte a été donnée par une personne éloignée des lieux et ayant vu des flammes sortir de l’établissement.

Les revêtements de sol, une cloison, des baby-foots et une grande baie vitrée ont été impactés par le feu.

Des vitres du deuxième hall ont aussi été victimes de projectiles.

Vendredi 10 février après-midi des responsables du conseil départemental se sont déplacés sur place pour constater, avec la Principale, les dégâts et étudier la remise en état des lieux.


Incendie volontaire dans un collège

La Dépêche, 22/02/2017 à 07:36

Malgré les lourds dégâts, le collège a pu rouvrir. Un incendie, vraisemblablement d’origine volontaire, s’était déclaré le 9 février dernier au collège de Gramat, endommageant une partie de l’établissement. Les services du Département et la direction du collège se sont mobilisés durant la dernière semaine de vacances scolaires afin de permettre la réouverture dans de bonnes conditions. D’importants travaux de nettoyage ont été entrepris, en particulier avec le concours d’agents du Département, et, ce lundi 20 février, alors que la salle des professeurs, le foyer et deux classes étaient redéployés, le collège a pu rouvrir quasiment normalement. Le montant des dégâts est estimé à 70 000 €. Une plainte a été déposée.