" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Liège (Belgique) : Beau comme un commissariat qui brûle [mis à jour]
Article mis en ligne le 20 avril 2017
Imprimer

Beau comme un comissariat qui brule.

Indy Bruxelles, 20/04/17

Nous ne sommes pas soldats.
Nous sommes criminels.

Nous n’avons pas de patrie, pas de causes supérieures, pas d’ordres à recevoir d’autres personnes que nous-même.

Par contre nous combattons
Pour retrouver nos vies, rechercher nos libertés.

Nous combattons la misère de nos existences, l’oppression des morales et les barreaux qui nous enferment.

Dans la nuit du 18 avril nous avons incendié un commissariat à liège (belgique), il a été entièrement détruit, ravagé par les flammes.

Nous dédions cette attaque aux compagnonnes de aachen accusées dans une affaire de braquage.

Détermination et courage !

Nous pensons également au compa de montreuil et à damien toujours enfermés à fleury.
Lâchez-rien !

Une dédicace à toutes celleux qui conspirent.

Avec joie,Amour et Violence,
toujours en guerre.

"t’as pas du feu ?" et associé.


Liège : le commissariat Sainte Marguerite complètement détruit par un incendie

RTBF, mercredi 19 avril 2017 à 09h07

Un commissariat a été détruit par un incendie cette nuit à Liège. Il s’agit du poste de police Sainte Marguerite, rue Hullos, à Glains. L’alerte a été donnée vers minuit. Les pompiers ont bataillé pendant 5 heures et ont dû déployer les grands moyens.

Au total, une trentaine d’hommes ont été mobilisés ainsi que trois autopompes, une grande échelle et un aspire fumée. Vu l’ampleur du sinistre, la caserne d’Hermalle a même été appelée en renfort.

Cet incendie n’a pas fait de blessé, mais au niveau du commissariat, le sinistre est total : toute la toiture est partie, la sous-toiture est dévastée. Idem pour les différents étages de ce vaste poste de police.

Au lycée voisin, les cours sont maintenus

Le lycée Jean Boets a, de son côté, été fort heureusement très peu endommagé. Les pompiers ont tout de même dû briser quelques vitres pour y accéder et de là, arroser le commissariat voisin. Mais en dehors de quelques résidus de verre et de quelques flaques, l’école est intacte. Il y aura donc bien cours ce mercredi. Ce collège technique provincial accueille des étudiants qui se forment aux métiers d’éducateurs, ou qui suivent des cours dans les domaines du paramédical et de la petite enfance.

Les policiers relogés

Du côté de la Ville et de la police de Liège, on réfléchit à la manière de reloger au mieux la trentaine de personnes dépendant du commissariat de Sainte-Marguerite/Glain. Deux pistes sont envisagées. Soit ces personnes sont transférées vers un autre commissariat, voire deux autres, tout en restant affectées à la population de la zone Sainte-Marguerite/Glain, soit elles sont relogées dans un autre bâtiment public, idéalement dans le même quartier.

Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de l’incendie

Il est encore trop tôt pour établir l’origine de cet incendie. L’enquête démarre à peine. Ce que l’on sait, c’est que ce commissariat était en cours de rénovation, le bâtiment est d’ailleurs entièrement bâché. Alors, cet incendie est-il lié au chantier en cours ? On le saura sans doute dans les prochaines heures.


Le commissariat Sainte Marguerite s’installe à la caserne militaire

RTC, 20 avril 2017 16:49

Hier vous avez vu les images du commissariat de Sainte Marguerite à Liège, détruit par un incendie. La question de l’affectation des policiers y travaillant se posait. Elle a été résolue. Les policiers du commissariat s’installe à la caserne Saint Laurent, à proximité donc de l’implantation incendiée.

Ces bureaux "temporaires" seront accessibles dès ce vendredi 21 avril à la Caserne militaire Saint-Laurent, aux heures habituelles, du lundi au vendredi de 8h à 17h. Il n’y a toujours pas de notification officielle des causes de l’incendie ayant ravagé le poste de police