" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Caen (Calvados) : coup double, les permanences PS et FN à la caillasse
Article mis en ligne le 21 avril 2017
Imprimer

Présidentielle : les permanences du FN et du PS caillassées à Caen

Tendance Ouest, 20 avril 2017 à 16:40

Dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 avril 2017, les vitrines des permanences de campagne du Parti socialiste et du Front national à Caen (Calvados) ont subi des dégradations.

La vitrine de la permanence de campagne du Front national au 11 Rue de Vaucelles à Caen (Calvados) porte jeudi 20 avril 2017 les stigmates de coups reçus. Selon les membres du parti d’extrême droite, l’acte de vandalisme a été commis dans la nuit aux alentours de 3h du matin.

Une première pour le PS

À quelques dizaines de mètres, au pied de la rue de Falaise, la vitrine de la permanence de campagne du candidat socialiste Benoît Hamont, porte également des traces de coups. C’est la première fois depuis l’ouverture de ce QG de la gauche à Caen, qu’un tel acte est commis.

Ce n’est en revanche pas une première pour le siège du FN, habitué à être la cible de ce genre d’attaque. Une plainte doit être déposée du côté du parti frontiste. Pour la soirée du dimanche 23 avril 2017, soir du premier tour, le Front national a déjà prévu un service d’ordre devant son QG, pour assurer la sécurité de ses militants.