" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Saint-Grégoire (Rennes) : saccage "100 % gratuit" d’un bureau de vote
Article mis en ligne le 7 mai 2017
Imprimer

Présidentielle : Un centre de vote saccagé près de Rennes

20Minutes, 07/05/17 à 13h46

Triste spectacle dans un centre de vote de Saint-Grégoire, près de Rennes. Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme et une femme ont saccagé les lieux avant le second tour de l’élection présidentielle, rapporte Ouest-France.

Les deux malfaiteurs se sont introduits dans ce bâtiment nommé Les Jardins de l’Ille après une soirée arrosée. Ils ont commencé par s’en prendre aux canalisations. L’eau est montée jusqu’à trois ou quatre centimètres selon les forces de l’ordre. Ils ont ensuite dégradé des tables, des urnes et des listes d’émargements.

Malgré cet acte de vandalisme, le bureau a ouvert à 8h

C’est une patrouille de police qui les a remarqués alors qu’ils s’étaient endormis dans la piscine à balles du centre. Le duo, âgé d’une trentaine d’années, a été placé en garde à vue. Il ne s’agirait pas d’une action politique mais d’un acte de vandalisme 100 % gratuit. La mairie de Saint-Grégoire a porté plainte.

Les pompiers et les élus ont remis en état le centre de vote au petit matin. Il a ouvert comme prévu à 8h. En revanche, des travaux sont à prévoir dans les prochains jours pour réhabiliter complètement les lieux.


(Ouest France, 07/05/2017 à 12:03, extrait)

L’homme et la femme interpellés, tous deux âgés d’une trentaine d’années, ont commencé par s’acharner sur la plomberie, détruisant des canalisations, causant rapidement d’importantes fuites d’eau.

Lorsque les élus et les pompiers sont arrivés sur place, les 2 000 m² du bâtiment étaient sous 3 à 4 cm d’eau…

Le duo s’est aussi défoulé sur les tables préparées pour le scrutin. Ils ont cassé trois des quatre urnes. Des bulletins de vote et des listes d’émargement se sont retrouvés dans l’eau.

Le centre ouvert comme prévu à 8 h

Des agents de la commune, des élus et les pompiers ont travaillé le reste de la nuit pour remettre le centre en état d’ouvrir à 8 h pour le second tour de l’élection présidentielle.

Les urnes ont été remplacées. Des listes d’émargement ont été réimprimées.

"Nous prévoyons toujours le matériel électoral en double, précise Mickaël Rey, directeur général des services de la ville de Saint-Grégoire. Nous avons tout remis en état et à 8 h. Le centre de vote a ouvert comme prévu".