" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Feytiat (Haute-Vienne) : Vinci dégage ! Son local de réunion réduit en cendres
Article mis en ligne le 21 mai 2017
Imprimer

[Les "Carrières de Condat", filiale de Vinci, gèrent une douzaine de carrières dans le Limousin depuis leur site de Feytiat (87).]


vinci dégage

Indy Nantes, 17 mai 2017

sabotage filiale vinci à limoges
nous
citoyens responsables !
qui avons oublié de voter pour notre cher président macron
remercions la vinci compagny pour son travail désintéressé de protection de la nature dans ce moment critique où notre planète entière se trouve en grand danger
pour cela nous avons déposé cette nuit aux pieds des bureaux des carrières Condat à feytiat, filiale de Vinci, quelques paquets flamboyants...

modeste geste symbolique, afin d’encourager Vinci dans son approche de l’environnement

Camille


Incendie volontaire et revendiqué aux "Carrières de Condat"

Le Populaire du Centre, 17/05/2017 à 16h08

Dans un mail revendicatif adressé à notre journal ce mercredi 17 mai au matin, des "citoyens responsables" comme ils se nomment, déclarent avoir déposé dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 mai "quelques paquets flamboyants" aux pieds des bureaux des carrières Condat à Feytiat, filiale de Vinci [...], afin d’encourager Vinci dans son approche de l’environnement"...

Cette nuit effectivement, la police et les pompiers sont intervenus sur l’incendie d’un préfabriqué de l’entreprise visée, sur les coups d’une heure du matin. Les forces de l’ordre ont d’abord pensé qu’il s’agissait d’un incendie accidentel, provenant protentiellement d’une climatisation défaillante.

Mais le responsable de l’agence leur a signifié qu’il n’y avait plus de climatisation dans ce local qui servait de lieu de réunion.

Le mail revendicatif vient confirmer l’acte de malveillance. Une enquête a été ouverte aurpès de la SRPJ de Limoges.

Les Carrières de Condat ont déjà été touchées en septembre dernier par l’incendie volontaire de trois véhicules de chantier. En outre,sept camions d’Eurovia ont également été incendiés en janvier 2016 à Limoges. Acte revendiqué par des militants ZADistes.