" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Cléguer (Morbihan) : saboter le flux de la propagande électorale
Article mis en ligne le 21 mai 2017
Imprimer

Morbihan. Des milliers d’abonnés Orange privés de débat

Ouest France, 04/05/2017 à 21:01

Un câble téléphonique Orange a été sectionné mercredi soir. De Cléguer à Gourin en passant par Plouay, ce sont près 7 000 personnes qui se sont retrouvées sans connexion internet, ni téléphone quinze minutes avant le début du débat présidentiel.

Tout le monde n’a pas eu l’occasion de regarder le débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron mercredi soir. Notamment des habitants de Plouay, Cléguer, Caudan, Gourin, Le Faouët ou encore Plouray. Tous avaient un point commun : être abonné chez l’opérateur Orange.

Vers 20 h 43, ils se sont retrouvés privés de téléphone, d’internet et de télévision. « Au maximum, ce sont 7 000 personnes et 128 entreprises qui ont pu être impactées, indique Delphine Escure, attaché de presse d’Orange. Plouay et Gourin ont été les deux communes les plus touchées. »

« Un acte de vandalisme »

Jeudi matin, les équipes de l’opérateur téléphonique étaient à pied d’œuvre pour résoudre la coupure. Les abonnés ont récupéré téléphone et la connexion internet, hier, vers 13 h 30.

L’origine du problème a été localisée à proximité de Cléguer. Un câble de fibre optique a été retrouvé sectionné. Chez Orange, pas de doute, il s’agit « d’un acte de vandalisme. Le câble a été coupé volontairement ».

Outre la coupure de téléphone, ce type de désagréments peut aussi mettre à mal les systèmes de sécurité des entreprises.

Orange a porté plainte et une enquête de gendarmerie est en cours.