" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Monte Finonchio (Trentin, Italie) : attaque solidaire contre un nid de relais téléphoniques et militaires
Article mis en ligne le 25 juin 2017
Imprimer

Trentin – On apprend par les médias locaux que la nuit du 6 au 7 juin plusieurs relais et cabines de gestion situés sur le mont Finonchio ont été livrés aux flammes. Les installations de radio et télévision de la Rai, gestionnaires de la téléphonie mobile pour les opérateurs Telecom, Vodafone et Wind, plus quelques relais utilisés pour les communications des forces armées ont été brûlés. Les dégâts sont importants, ils parlent de plus d’un million d’euros, et les télévisions d’Etat n’ont pas fonctionné dans toute la zone pendant plusieurs heures.

Sur place ont été retrouvés les tags "Basta la censure pour les compagnons en AS2. Pour Fran et les compagnon.ne.s de Aachen" et "Aujourd’hui c’est nous qui vous censurons (A)".

[Traduit de l’italien de cna — 19 giugno 2017]