" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Mulhouse (Alsace) : crever les yeux de l’Etat à la voiture bélier
Article mis en ligne le 26 juin 2017
Imprimer

Mulhouse : une caméra de surveillance détruite au poste de police des Coteaux

F3 Grand Est, 26/06/2017 à 16:31

La caméra avait été installée à l’arrière du tout nouveau poste de police, inauguré mardi dernier. Une voiture bélier a foncé jeudi soir vers 23h 30 sur le pylone sur lequel elle était accrochée. L’auteur a été interpellé par une brigade anti-criminalité.

Elle n’aura pas résisté plus de deux jours. Selon une information confirmée par la direction de la police municipale de Mulhouse, la caméra de surveillance installée par la police, à proximité du tout nouveau commissariat du quartier sensible des Coteaux à Mulhouse, vient d’être visée par un acte de malveillance.

Un individu, originaire du Kosovo, s’en est pris à l’installation jeudi soir, à l’aide d’un véhicule tout-terrain volé. Il a projeté la voiture à plusieurs reprises contre le mât qui supportait la caméra. L’ensemble a fini par se coucher... sur la voiture bélier. Prévenus à temps, un équipage de policiers de la Bac a appréhendé l’homme qui tentait d’incendier son véhicule.

Grâce à cette caméra fraîchement installée, les policiers des Coteaux avaient identifié le matin même une transaction de drogue et les auteurs, des jeunes du quartier, avaient été interpellés en flagrant délit.

Ce nouveau bureau de police mulhousien, que nous vous avions présenté la semaine dernière, est situé au pied des tours dans ce quartier classé en zone de sécurité prioritaire. Depuis huit jours, la police entretient une présence quotidienne aux coteaux où elle vient de se réinstaller. Avec cette particularité : le nouveau poste héberge la police municipale et la police nationale. Ce qui, vraissemblablement, ne plaît pas à tout le monde.