" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Cergy (Val d’Oise) : saboter l’industrie du tourisme
Article mis en ligne le 28 juin 2017
Imprimer

Sabotage ou défaut technique : le téléski de Cergy fermé jusqu’à nouvel ordre

Le Parisien, 27 juin 2017, 18h30

Le câble a-t-il cédé ou a-t-il été sectionné ? Des dégradations ont eu lieu également sur d’autres matériels dans la nuit. Une plainte contre X va être déposée.

Il faudra attendre « une dizaine de jours » avant d’espérer une réouverture du téléski de l’île de loisirs de Cergy-Pontoise selon le directeur du site, Nicolas Cook. Ce mardi matin à la suite du test quotidien qui vise à vérifier le bon fonctionnement du système, le câble en acier de 800 m situé à 5 m de hauteur s’est rompu et est tombé au fond de l’étang. « Une enquête est en cours pour déterminer s’il s’agit d’un défaut technique ou d’un acte de malveillance », ajoute le directeur.

Car dans la nuit de lundi à mardi, l’île de loisirs a reçu quelques visiteurs. « Un raft a été percé et un séparateur gonflable de la vague à surf a été cassé, continue Nicolas Cook, ce qui n’empêche pas son fonctionnement. » En revanche, pour le téléski, les pertes en termes de recettes vont être significatives pour le site.

Dès lundi, des stages devaient débuter pour une quinzaine de groupes d’environ dix personnes, notamment des comités d’entreprise qui avaient réservé pour faire du téléski en soirée. « Nous les avons annulés, affirme Nicolas Cook. Je suis incapable de dire combien nous allons perdre, mais les recettes vont être impactées indubitablement. »

Dès mercredi, la direction déposera une plainte contre X pour les dégradations observées. Le câble rompu sera sorti de l’eau au plus vite pour déterminer s’il a été intentionnellement sectionné. Quant à l’identification des mystérieux visiteurs nocturnes, l’île de loisirs ne pourra pas compter sur ses caméras de surveillance qui n’étaient pas pointées en direction de ces espaces cette nuit-là.