" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Eidelstedt (Hambourg, Allemagne) : contre la ville des riches, beau comme des Porsche qui flambent
Article mis en ligne le 7 juillet 2017
Imprimer

A l’aube du jeudi 6 juillet, des anonymes se sont introduits sur le parc automobile de la marque Porsche situé à Eidelstedt en mettant le feu à plusieurs bolides. Après plus de 4 heures d’intervention des pompiers (jusqu’à 6h du mat’), le bilan des dégâts s’élèverait à une dizaine de voitures complètement détruites et plus d’un million et demi d’euros. Les enquêteurs ont effectué des prélèvements sur des bouteilles de liquide inflammable retrouvées sur place.

(H)eat the rich ! Attaque le G20 ! Contre la ville des riches

Peut-être dans un mélange de « sang-froid et de détermination », nous avons incendié ce matin (6 juillet 2017) de nombreuses voitures de luxe toute neuve garées sur le terrain extérieur du pôle Porsche à Eidelstedt malgré les rondes des agents de sécurité.

Avant qu’elles nous donnent la gerbe en circulant dans les rues, nous nous sommes décidés à les détruire à titre préventif, juste après qu’elles ont été fraîchement livrées. Dans un contexte de manque criant de logements (et pas uniquement parmi les protestataires en période de sommet ! [1]) dans une ville avec les plus nombreux et plus gros sacs d’argent, la richesse exhibée dans les rues nous dégoûtent. Dans ce contexte, nous souhaiterions citer le projet de prestige de construire à Hambourg un nouveau pôle Porsche pour la frime, qui est actuellement en cours de construction.

Nous nous sommes également retrouvés pour défier les délires du pouvoir d’un sénat à l’intérieur [2] qui consistent à étouffer toute autonomie d’action au cœur d’une métropole sous état d’urgence avec un dispositif policier énorme. Non, Andy [4], ça ne marche pas ! Il est possible de résister, quelque soit la taille du dispositif de canons à eau toujours plus puissants. Nous apparaîtrons à des endroits que vous ne verrez pas à l’écran. Vos prétentions à un contrôle brutal de la contestation afin de donner l’illusion d’une des meilleurs performances policières vous brisera la nuque.

Par ce petit feu de luxe, nous aimerions réchauffer le cœur de tous les amis d’Europe qui sont en route pour Hambourg, malgré les effets de dissuasion véhiculés par les médias. Super que vous soyez présents !

Salutations chaleureuses aux prisonniers anarchistes !

[Traduit de l’allemand et note introductive par/de Sansattendredemain de linksunten, 6. Juli 2017]

NdT :
[1] En début de semaine, le camp des opposant-es à Entenwerder a été brutalement expulsé par les flics. Les autorités ont fait passer un arrêté interdisant le camp officiel. Le 4 juillet, plusieurs manifs ont eu lieu contre ces intimidations policières. Résultat : plusieurs campements sont éparpillés à travers la ville, principalement dans des parcs, des lieux alternatifs (Rote Flora) ou encore au théatre de la ville (le directeur ayant ouvert les portes aux opposants matraqués et chassés de Entenwerder.
[2] Équivalent en France du ministre de l’intérieur.
[3] Nom du sénateur à l’intérieur, Andy Grote (SPD)


Un concessionnaire Porsche passe au feu en Allemagne

Autonet, 6 juillet 2017

À Hambourg, 10 voitures appartenant à un concessionnaire du prestigieux constructeur automobile allemand Porsche ont été ravagées par les flammes.

D’autres modèles auraient été endommagés par les flammes ainsi que par la mousse utilisée par les pompiers pour éteindre l’incendie. Les dommages sont évalués à environ 1 million d’Euros , soit l’équivalent de 1,48 M$ CAD.

Les policiers ne peuvent toujours pas confirmer la cause de ce triste événement, mais la thèse d’un incendie criminel n’est pas écartée. Beaucoup de manifestants ont déjà pris d’assaut les rues d’Hambourg, prévu pour les 7 et 8 juillet prochains. Une enquête serait ouverte pour déterminer si l’incident chez Porsche serait en lien avec ces manifestations.


fichiers joints

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "liens_allemagne".

Le titre du bloc sera celui de l'article.