" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Ile d’Yeu (Vendée) : l’hommage des fascistes à Pétain sent le roussi...
Article mis en ligne le 22 juillet 2017
Imprimer

[Cet incendie survient à la veille d’un week-end (22 et 23 juillet 2017) organisé sur la tombe de Pétain par plusieurs organisations d’extrême-droite, intitulé « Journées d’hommage au maréchal Pétain », dans le prolongement de leur campagne de 2016 « Justice pour le maréchal, Pétain à Verdun », journées entre autres appelées par les néonazis de Jeune Nation.]

La tombe du maréchal Pétain vandalisée sur l’Île d’Yeu

AFP — 22 juillet 2017 à 19:14

La tombe du maréchal Pétain a été vandalisée sur l’Ile d’Yeu (Vendée) dans la nuit de vendredi à samedi, à la veille de l’anniversaire de sa mort, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Les services de gendarmerie de l’Ile d’Yeu ainsi que les pompiers ont été appelés à 04H00 du matin par un témoin qui leur a signalé l’incendie d’un container à poubelles dans le cimetière de Port-Joinville.

Le feu a été rapidement maîtrisé. Les pompiers sont intervenus avant que l’incendie ne se propage aux arbres situés à proximité.

Sur place, les gendarmes ont constaté que le container à poubelles incendié se trouvait sur la tombe du maréchal Pétain, dont la croix avait été brisée. Des lettres ont par ailleurs été inscrites sur la pierre tombale, mais les gendarmes ignorent leur signification.

L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de l’Île d’Yeu.

En 2007, la sépulture du maréchal avait déjà été vandalisée. A l’époque, la croix blanche avait également été brisée et le contenu d’une poubelle renversé sur la tombe.

« Il arrive de temps en temps que la tombe soit visée et que certaines personnes renversent des choses dessus, a déclaré à l’AFP Sylvie Groc, 1ère adjointe au maire. On évite de l’ébruiter pour ne pas donner de mauvaises idées. On est maintenant obligés de fermer le cimetière à clé le soir. »

...Ce nouvel acte de vandalisme intervient à la veille des 66 ans de la mort de Philippe Pétain, décédé le 23 juillet 1951 à Port-Joinville, à l’âge de 95 ans. Condamné à mort après la guerre, il avait vu sa peine commuée en prison à perpétuité par le général de Gaulle.