" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Châlons-en-Champagne (Marne) : à coup de barre contre la pépinière technologique
Article mis en ligne le 28 août 2017
Imprimer

Plusieurs voitures vandalisées dans la nuit à Châlons

L’union | 28/08/2017 à 15h36

Cinq conducteurs ont eu une bien mauvaise surprise en arrivant sur le lieu de travail, lundi matin.

« C’est une semaine qui commence bien ! » En arrivant ce lundi matin sur le parking de la pépinière technologique du Mont-Bernard, à Châlons, les employés des diverses entreprises qui composent le centre ont soupiré, très fort. Comme chaque année, ou presque, les voitures de plusieurs sociétés ont été vandalisées : vitres cassées et carrosseries enfoncées.

« C’est régulier, ça devient presque une habitude », regrette l’un des salariés. Depuis près de quatre ans, les véhicules sont la cible d’une ou plusieurs personnes armées de « quelque chose comme une barre de fer ou une batte ».

Les employés ont eu beau changer de parking, préférer le plus éclairé, le plus susceptible de voir passer des rondes de police, et multiplier les dépôts de plainte, rien n’y fait. « C’est du vandalisme complètement gratuit, c’est dur à comprendre. »


fichiers joints