" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Montaudran (Toulouse) : lève-toi et marche ! [mis à jour]
Article mis en ligne le 21 septembre 2017
Imprimer

Trains bloqués entre Toulouse et Narbonne après un acte de malveillance

Midi Libre, 21/09/17

Un "acte de malveillance" dans la matinée de ce jeudi 21 septembre sur une armoire électrique de la SNCF à Toulouse Montaudran a provoqué la paralysie de tous les trains, dont un de pèlerins, entre Toulouse et Narbonne.

Une dizaine de trains a été impactée, soit bloqués soit annulés par un "incendie volontaire" sur une armoire électrique, a-t-on indiqué de même source, précisant que le trafic devrait reprendre en milieu ou fin d’après-midi. Parmi les trains bloqués en gare, un train transportant quelque 450 pèlerins, tous pris en charge par la sécurité civile en gare de Narbonne, a-t-on ajouté de même source, précisant que de l’eau et des paniers repas avaient été apportés.

Dès que les réparations seront terminées, ce train sera le premier à repartir, a-t-on encore indiqué de même source. L’incendie de l’armoire électrique a été découvert en tout de début de matinée. "Des équipes de la SNCF sont intervenues pour faire un diagnostic puis les réparations ont débuté", a expliqué le service de communication, indiquant que les "dégâts étaient importants". L’incendie "qui a touché cette armoire est de nature volontaire", a souligné la SNCF qui dans ce cas "dépose plainte systématiquement".


700 pèlerins italiens bloqués en gare de Narbonne à la suite d’un acte de vandalisme

L’Indépendant de Perpignan, 21 septembre à 11h06

700 pèlerins italiens bloqués en gare de Narbonne à la suite d’un acte de vandalisme sur les voies à Toulouse

Ce jeudi matin aux environs de 7 h 30, le train venant de Syracuse, dans le sud-est de l’Italie et reliant Lourdes a fait un arrêt inattendu en gare de Narbonne. Une armoire électrique à Montaudran près de Toulouse a été vandalisé dans la nuit. Résultat : un train de 700 pèlerins italiens accompagnant des personnes handicapées pour Lourdes se trouve actuellement bloqué en gare. Le convoi était parti mercredi matin d’Italie. A cause de cet acte de malveillance, un autre train de cette congrégation "Charitas Unitalsi" serait également retenu en gare de Béziers.

La protection civile de l’Aude est sur place pour aider les personnes qui seraient en difficultés. Des distributions de bouteilles d’eau ont été faites. La SNCF a procédé à la fourniture de coffrets repas. De son côté, les services de la sous-préfecture ont demandé à ce que le Samu soit mis en veille afin de parer à toutes éventualités médicales pour ce convoi qui comprend des personnes malades et handicapées.

Pour l’heure, la SNCF annonçait un maintien à quai d’une dizaine d’heures à Narbonne. Les voyageurs patientent pour le moment dans une ambiance bon enfant. Les pèlerins chantent, font des farandoles sur les quais.

Tout le trafic entre Narbonne et Toulouse a été interrompu dans les deux sens. Les réparations sont en cours au niveau de Toulouse pour laisser passer les trains qui ne sont pas touchés par la grève. Six à dix trains seraient ainsi bloqués entre Narbonne et Toulouse.