" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Athènes : attaque incendiaire du ministère de la Marine marchande
Article mis en ligne le 10 octobre 2013
Imprimer

Athènes : Incendie au ministère de la Marine marchande

ATS, 10.10.2013 07:38

Six inconnus aux visages cagoulés ont déversé du gasoil au siège du ministère de la Marine marchande à Athènes avant de mettre le feu au bâtiment. Les dégâts sont mineurs à l’entrée du ministère, a précisé mercredi soir la police grecque.

L’incendie criminel, dans un immeuble résidentiel du quartier huppé de Kolonaki, dans le centre de la capitale grecque, a été éteint et on ne compte pas de blessé, a-t-elle précisé. L’acte n’a pas été revendiqué pour le moment.

Le porte-parole du gouvernement, Simos Kedikoglou, a condamné ce geste, ajoutant que la démocratie ne cédera jamais face au terrorisme.

Ces derniers mois, les attaques visant des hommes politiques et des journalistes se sont multipliées en Grèce, certaines étant revendiquées par des groupes d’extrême gauche en colère contre les élites au pouvoir tenues pour responsables des déboires économiques actuels du pays.