" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Igoumenitsa (Grèce) : attaque contre Aube Dorée et les flics anti-émeute
Article mis en ligne le 30 décembre 2013
Imprimer

Igoumenitsa (Grèce) : Attaque contre Aube Dorée et les flics anti-émeute

Hier 27 décembre, nous avons forcé le blocus des keufs dans la zone du port de Igoumenitsa et alentours et, accompagné-es par l’obscurité, nous avons nous-mêmes fait un premier blocage en attendant le bus des néonazis d’Aube Dorée qui revenaient de l’île de Corfou avec les forces anti-émeutes MAT, après inauguration de leur nouveau siège.

Nous avons attaqué les deux groupes avec des pierres sur l’autoroute Egnatia. Cette action est destinée à faire comprendre aux néonazis que, même protégés par une armée entière, nous parviendrons toujours à les approcher.

Que les flics sachent que, même en cultivant la peur dans la société en protégeant leurs patrons, certain-es n’ont pas peur.

Cette action est dédiée au compagnon Spyros Stratoulis, en grève de la faim depuis le 11 novembre.

[Traduit de l’italien de contrainfo, December 30th, 2013]