" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Arles (Bouches-du-Rhône) : un pur hasard qui tombe juste
Article mis en ligne le 1er juin 2014
Imprimer

Feu de voitures à Trinquetaille

La Provence, 01/06/2014 à 14H03

Samedi, vers 5 heures du matin, des individus ont stationné une voiture apparemment volée rue Nouguier, une ruelle perpendiculaire au quai de Trinquetaille, puis y ont mis le feu. Le brasier émanant de la Renault Clio a rapidement ravagé un garage dont la porte a entièrement brûlé.

À l’intérieur, un véhicule, quasiment neuf, a été gravement endommagé, de même que divers effets appartenant au Club taurin Paul Ricard (CTPR). Le garage est en effet la propriété de José Caparos, unanimement connu et apprécié dans le monde la tauromachie.

Samedi matin, le président du CTPR s’interrogeait sur la coïncidence de cet acte de vandalisme survenu pile devant son garage.

Était-il particulièrement visé, où s’agit-il d’un pur hasard ? Toujours est-il que l’incendie a provoqué des dégâts collatéraux. Le véhicule du propriétaire de l’hôtel situé juste en face a également été endommagé. La chaleur a fait fondre ses garnitures en plastique.

Samedi, les riverains de la rue Nouguier ont été réveillés en sursaut aux premières heures de la matinée par une série d’explosions. Une forte suivie de 4 autres plus modérées selon des témoins. Quant aux auteurs de l’incendie, ils sont repartis au volant d’une autre Renault Clio volée un peu plus haut dans la même rue.

Le commissariat de police a ouvert une enquête.