" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

[Du virtuel au réel] Bruxelles : nouveau site des éditions Tumult
Article mis en ligne le 10 septembre 2013
Imprimer

Les éditions Tumult viennent de se doter d’un site... :
http://tumult.noblogs.org

Vous pouvez y retrouver livres et brochures, à télécharger ou à commander.

Voici la liste actuelle :

Livres en français

Brique par brique - Se battre contre la prison et son monde (Belgique 2006-2011)

Qui a peur de l’insurrection ? (Alfredo M. Bonanno)

Brochures en français

La java atomique - Quelques pistes de réflexion autour du démantèlement et de la relance du nucléaire

Toucher au coeur - A propos des rackets sur les immigrés

Tourner autour - une critique de L’insurrection qui vient

Qu’est-ce que le terrorisme ? (Maré Almani)

COPEL, tunnels et autres apports de groupes autonomes - Expériences de lutte autonome dans les années 70 & 80 à Valence (Espagne)

Pour régler les comptes (Lopé Vargas)

Dix coups de poignard à la politique (Il Pugnale)

Le droit à la paresse et à l’expropriation individuelle (Errico Arigoni)

La révolte incendiaire de novembre 2005 en France et l’hypothèse insurrectionnelle

Echapper à l’oubli, première tentative (Giannis Dimitrakis)

Archipel - Affinité, organisation informelle et projets insurrectionnels

Bref voyage dans la prison sociale

Sur le banc des accusés

Blanqui ou l’insurrection d’Etat