" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Olympia (Washington) : attaque solidaire d’un concessionnaire Nissan
Article mis en ligne le 2 août 2014
Imprimer

Olympia (Washington) : Attaque d’un concessionnaire Nissan en solidarité avec les prisonniers 5E3 faisant près de 100.000 $ de dégâts

Dans les premières heures du vendredi 18 juillet, nous avons attaqué le concessionnaire Nissan dans une zone commerciale à Olympia en pulvérisant du liquide de frein sur les carosseries et en crevant les pneus de voitures neuves prêtes-à-être vendues*. Nous l’avons fait en solidarité avec Amélie, Carlos, et Fallon (plus connu-es comme les prisonniers 5E3.).

Ces trois personnes ont été arrêtées dans la ville de Mexico en janvier 2014 dans le cadre de l’attaque incendiaire d’un bâtiment et d’un concessionnaire de véhicules Nissan dans le centre de la ville. Que ces trois personnes soient innocentes ou coupables, nous savons qu’elles désirent un monde libre de toute domination, un monde où l’anarchie a un potentiel de s’épanouir et que nos ennemis sont contraints de faire face à des attaques constantes. Nous savons qu’Amélie, Carlos, et Fallon sont des personnes courageuses qui seront en mesure de gérer tout ce que n’importe quel force étatique décide d’abattre sur eux. Nous sommes inspirés par leur courage, et leur enfermement nous fait uniquement souhaiter que continuent nos attaques contre les institutions de la domination, nous soutenant les uns les autres, d’un désir d’un monde sans prisons ni capital.

Nous avons attaqué ce concessionnaire pour faire savoir à nos compagnon-nes qu’il-elles ne sont pas seul-e-s, que malgré leur emprisonnement la lutte anarchiste continue. Nous espérons voir davantage d’actions de ce genre se produire.

Rappelez-vous ; C’est facile d’attaquer !

Post-scriptum - Selon les Media Mainstream (lien ici) les vitres du concessionnaire ont également été brisées. Bien que nous le souhaitions, nous pourrions dire que nous prenons crédit de cela, mais nous sommes un peu perplexe sur la façon dont cette action a eu lieu, parce que tout ce que nous avons utilisé était du liquide de frein et des coûteaux. Peut-être le concessionnaire a eu l’espoir d’obtenir plus d’argent de l’assurance de cette situation ? Comme nous le savons, tous les capitalistes sont des parasites. En effet, si un autre vandale est passé ce soir-là - chapeau bas !

[Traduit de l’anglais par le chatnoiremeutier de anarchistnews, August 2nd, 2014]

Note de traduction :

*la presse dominante parle de 23 voitures dégradées, avec un total de 100.000 dollars de dégâts