" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Salvador de Bahia (Brésil) : affrontements en marge du match Espagne/Pays-Bas
Article mis en ligne le 14 juin 2014
Imprimer

Espagne/Pays-Bas - Manifestation à Salvador, gaz lacrymogènes et 11 interpellés

AFP 14 juin 2014 à 01:23

Une manifestation « anti-Coupe » à Salvador de Bahia en marge du match entre les Pays Bas et l’Espagne (5-1) a dégénéré en heurts entre manifestants et policiers qui les ont dispersés à coups de grenades lacrymogènes. La police militaire a interpelé 11 manifestants « pour des actes de vandalisme » au centre-ville, à quelque 5 km du stade flambant neuf Fonte Nova où s’étaient massés quelques 55.000 spectateurs.

« Le groupe lançait des pierres contre des concessions automobiles et essayait d’atteindre d’autres voitures garées dans le quartier », a déclaré la police, qui a précisé avoir tiré des bombes assourdissantes et lacrymogènes pour les disperser.
Suivant