" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Thessalonique (Grèce) : quelques infos sur l’acquittement du compagnon Babis Tsilianidis (accusé de braquage)
Article mis en ligne le 12 juin 2014
Imprimer

Le 6 juin 2014, près de 40 compagnons ont assisté au deuxième jour du jugement en appel dans le tribunal de Thessalonique. Pendant ce temps, le compagnon Babis Tsilianidis -qui a toujours refusé de se présenter devant le tribunal- était à la prison de Korydallos (Athènes), en attendant le verdict.

Pour résumer cette longue histoire, le procureur a demandé l’acquittement pour le compagnon, vu que le mouchoir avait été retrouvé trop loin du braquage du département économique de l’hôpital AHEPA dont il était accusé, et qu’une trace d’ADN seule (trouvée dessus, et dans ce cas mélangée à d’autres) n’était pas une preuve suffisante pour condamner quelqu’un.

Finalement, le tribunal a acquitté Babis Tsilianidis "au bénéfice du doute". Après 3 ans et demi de préventive, le compagnon peut à nouveau marcher dans les rues.

Il reste encore beaucoup d’autres anarchistes derrière les murs des prisons.

Liberté pour tous !

[Traduit de l’anglais de contrainfo, June 7th, 2014]