" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Paris : pas de Velib sans les réseaux SFR et Bouygues Telecom
Article mis en ligne le 23 mai 2014
Imprimer

Transports : Un bug informatique et Vélib’ déraille

Le Parisien | 23 mai 2014, 07h00

Une panne sur le réseau SFR a rendu muettes 875stations Vélib’ entre minuit et 11heures hier. Du jamais-vu depuis la mise en service du réseau, en 2007.

Depuis sept ans que le système de location de vélos en libre-service existe, c’est une première. Hier, une panne géante a perturbé le fonctionnement de la moitié des 1 751 stations Vélib’ de Paris et sa banlieue durant onze heures.


Panne géante chez Vélib’ : l’incident est terminé

Metronews, 22-05-2014 11:59

TRANSPORTS - Un "incident opérateurs" a affecté le réseau du service Vélib’ jeudi matin, selon l’opérateur. 47% des bornes étaient concernées par une défaillance chez l’opérateur SFR. L’incident était terminé peu avant midi.

Un bug à grande échelle chez Vélib’. Le service aux plus de 250.000 abonnés est resté partiellement hors circuit ce jeudi matin. Selon un message publié sur son compte Twitter, l’opérateur indiquait que, "suite à un incident opérateurs, environ 50% des stations Vélib’ sont actuellement déconnectées".

L’incident à grande échelle était terminée peu avant midi, à indiqué le groupe à metronews via son compte Twitter.

On pouvait restituer un vélo, pas le prendre

Durant plusieurs heures, 47% des bornes sont restées indisponibles. La panne venaient de l’un des opérateurs téléphoniques travaillant avec le service, en l’occurrence SFR.

Durant le bug, il restait toutefois possible de restituer les vélos aux bornes. Prendre un vélo était impossible dans les stations concernées.