" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Vergèze (Gard) : les voitures des amateurs de corrida changent de tronche [mis à jour]
Article mis en ligne le 20 mai 2014
Imprimer

Vergèze : des autos vandalisées lors de la feria

Midilibre, 20/05/2014, 12 h 08

Une vingtaine d’opposants à la corrida ont manifesté dimanche à Vergèze. Ils n’ont pas pu pénétrer dans les arènes comme ils le souhaitaient. Des habitants ont eu à déplorer des dégradations sur des véhicules.

Carrosseries rayées

Lundi, six d’entre eux avaient poté plainte. L’inscription "Basta" a été peinte sur une voiture, des portières et capots ont été rayés. Enfin un pare-brise a été endommagé.


Et hop, vl’à les cépanoucépanou qui se distancient aussitôt des actes

ObjectifGard, 22 mai 2014

Après les dégradations à Vergèze, l’Alliance anti-corrida rappelle sa ligne de conduite “Ni violence, ni provocation”

Après les dégradations notamment sur des véhicules ce week-end à Vergèze, l’Alliance anti-corrida a souhaité réagir et condamner ces pratiques.

A travers un communiqué, les membres de l’Alliance Anticorrida rappellent que malgré leur attachement à “dénoncer inlassablement une pratique barbare et s’opposer vigoureusement parfois à ceux qui pratiquent ou soutiennent la corrida. En aucun cas nous ne cédons à l’injure, pas plus que nous ne nous livrons à des dégradations quelle qu’elles soient. Ni violence, ni provocation : notre ligne de conduite n’a jamais varié. C’est sans doute la raison pour laquelle l’Alliance Anticorrida est identifiée comme ayant la capacité à débattre et à mener des actions dans le respect des valeurs et des personnes. C’est également ce qui nous vaut le soutien appuyé d’élus, d’artistes, d’écrivains et de scientifiques.”

La présidente de l’alliance, Claire Starozinski, indique qu’elle “ne saurais cautionner certains propos ou actions qui pourraient être attribués à l’Alliance Anticorrida.”