" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Mont-Saint-Éloi (Pas-de-Calais) : sabotage des réseaux fibre optique, 3G et... de la voiture d’un élu local
Article mis en ligne le 1er février 2015
Imprimer

Mont-Saint-Éloi : câbles volontairement sectionnés, le village privé de 3G et d’Internet

La Voix du Nord, 26/01/2015

Dans la nuit de vendredi à samedi, des actes de vandalisme ont été perpétrés en face de l’église, rue du 4e-Dragon. Un adjoint au maire a constaté le lendemain matin que les quatre pneus de sa voiture avaient été crevés. Un employé d’Orange dont la voiture de service était stationnée dans la rue a aussi eu un pneu crevé.

Et ce n’était pas tout ! Le ou les personnes mal intentionnées se sont attaquées à une armoire de télécommunications dont les plaques ont été soulevées volontairement. La fibre optique permettant la transmission du haut débit a été coupée. Résultat : plus d’Internet pour les villageois. De même les fils d’alimentation de la 3G ont été sectionnés. Ce lundi, les techniciens d’Orange se sont affairés sur place et les deux services (Internet et téléphonie mobile) devraient être rétablis pour tous dans la journée.

Orange a déposé plainte à la brigade gendarmerie de Vimy. La commune prévoit de se porter partie civile. L’adjoint au maire a également porté plainte à titre privé.